La députée de l'Hérault Emmanuelle Ménard propose d'interdire les pailles en plastique

Illustration
Illustration

La députée de la 6e circonscription de l'Hérault propose de légiférer afin d'interdire la commercialisation et la distribution des pailles en plastique. L'objectif : lutter contre les déchets et le gaspillage de produits à usage unique. 

Par Eline Erzilbengoa

Mardi, Emmanuelle Ménard a déposé une proposition de loi sur l'interdiction des pailles en plastique, afin de lutter contre les déchets et le gaspillage. 

En effet, les pailles ne sont pas recyclées et finissent la plupart du temps dans les océans parmi les autres déchets. Près de 9 millions de pailles sont utilisées par jour par la restauration en France. 


"Nous le savons, les pailles en plastique sont loin d’être écologiques. On les retrouve dans les corps des animaux sauvages, sur nos plages, dans les océans. Au même titre que les déchets plastiques, elles polluent. Et quelques 700 espèces aquatiques sont aujourd’hui directement menacées par celle-ci", indique la députée de l'Hérault dans un communiqué.

Un petit bout de plastique qui peut avoir des conséquences graves sur l'environnement.  Pour exemple, cette vidéo diffusée sur youtube, montrant une tortue avec une paille coincée dans le nez.


Même initiative au Royaume-Uni


Après l'interdiction des sacs en plastique en 2016, Emmanuel Ménard propose d'aller plus loin. Des associations comme "Bas les pailles" en France militent déjà en ce sens. Une pétition pour interdire les pailles en plastique recueillent même à ce jour près de 100 000 signatures.

Les politiques se sont donc penchés sur la question, à l'image du ministre de l'environnement britannique qui a annoncé le mois dernier qu'il voulait imposer leur interdiction.

 

Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus