• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Discothèques incendiées à Montpellier : quatre suspects placés en garde à vue

Une des trois discothèques incendiées / © JM Escafre / France 3 LR
Une des trois discothèques incendiées / © JM Escafre / France 3 LR

Neuf mois après l’incendie qui a ravagé trois discothèques à Montpellier, le Heat, le Milk et le Folies, quatre suspects ont été interpellés et placés en garde à vue.

Par Joane Mériot

Quatre individus ont été interpellés ce mardi dans l'affaire des discothèques incendiées à Montpellier. 



Dans la nuit du 12 au 13 septembre, des hommes encougalés forcent la porte des discothèques les plus fréquentées de Montpellier, le Heat, le Milk et le Folies, situées sur la route de la mer, pour y mettre le feu.

Le lendemain matin, de ces discothèques, il ne reste plus que des murs calcinés. 

L'enquête est confiée au SRPJ de Montpellier. Dès le début, la piste criminelle est privilégiée : des restes d’hydrocarbures sont retrouvés sur place, des traces d’effractions sont relevées et les images de vidéosurveillance ne font aucun doute sur l'origine criminelle de l'incendie.

Ce mardi, neuf mois après les faits, quatre suspects ont été interpellés dans le quartier du faubourg de Figuerolles et dans le lotissement des Marels, au Millénaire, ils ont ensuite été placés en garde à vue.




Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus