"Echappez-vous" ! Une fausse alerte-attentat sème la panique à la faculté de médecine de Montpellier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Josette Sanna .

L'alarme de l'alerte-attentat a été déclenchée par erreur sur le site de la faculté de Médecine, lundi 5 décembre dans la soirée. Un mini-vent de panique a soufflé dans le secteur.

Dans la soirée de lundi 5 décembre, un agent de sécurité a involontairement déclenché l’alerte attentat au lieu d’une alerte incendie sur le site de la faculté de Médecine de Montpellier. Les sirènes ont provoqué un sentiment de peur et de panique chez certains riverains. 

Une angoisse largement partagée sur les réseaux sociaux.

Échappez-vous immédiatement si vous pouvez le faire sans danger ou cachez-vous, fermez la pièce où vous vous trouvez, éteignez les lumières et mettez votre téléphone en mode silencieux et attendez l’arrivée des secours. 

SMS fausse alerte attentat.

Le mauvais bouton

Heureusement, il s'agissait d'une fausse alerte. Un agent de sécurité a appuyé involontairement sur le bouton d’urgence de l’alerte-attentat, alors qu’il devait déclencher l’alerte incendie.

La Faculté de Médecine, la préfecture de l'Hérault, les pompiers du département ainsi que la Croix Rouge ont tenu très rapidement à rassurer les internautes. "Aucun danger n’est à craindre sur les lieux". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité