Une enquête pour améliorer les transports en commun de la métropole de Montpellier

Montpellier - les enquêteurs questionnent les voyageurs - mars 2015. / © F3 LR
Montpellier - les enquêteurs questionnent les voyageurs - mars 2015. / © F3 LR

Une enquête vient de débuter dans les tramways et les bus de la métropole de Montpellier. Son but, mieux connaître les déplacements des usagers afin d'améliorer l'offre et le réseau des transports en commun. 100.000 questionnaires à remplir en un mois.

Par Fabrice Dubault


Depuis début mars, une véritable légion d'enquêteurs a envahi les transports en commun de la métropole.
Ils sont près de 200, armés de leur questionnaire, dès 4 heures du matin et jusqu'au dernier tramway après minuit.

Cette enquête vise à faire une photographie la plus nette et la plus détaillée possible, des habitudes des usagers du réseau montpelliérain. La dernière étude sur le terrain datant de 2009, la photo était devenue un peu floue. Même si le tramway continue de remporter le même succès.

Les transports en commun représentent sur les 31 communes de la métropole, 300.000 voyages par jour dont 83% en tramway. C'est l'ossature du réseau mais difficile à faire évoluer rapidement. C'est donc du côté des 27% restant qu'il faut chercher la variable d'ajustement, les bus.

Cette enquête arrive au moment où ressurgit la polémique sur la ligne 5 du tram. Un projet de nouvelle ligne reporté suite aux nombreuses oppositions dont celle du nouveau maire de Montpellier, Philippe Saurel.
Aujourd'hui, plusieurs candidats aux élections départementales militent pour relancer le projet.

100.000 questionnaires doivent alimenter l'enquête qui se terminera à la fin du mois de mars. Ses données serviront à élaborer le nouveau schéma directeur de mobilité, voté fin 2015.

Montpellier : une enquête pour mieux comprendre les transport de la métropolle
Reportage F3 LR ; F.Hertmann et J.Morch

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus