Football : Sakina Karchaoui, formée à Montpellier, remporte sa première Champions League avec l'Olympique Lyonnais

La défenseuse et internationale tricolore Sakina Karchaoui, 24 ans, vient de remporter sa 1ère Ligue européenne des Championnes avec l'Olympique Lyonnais, après avoir longtemps joué au MHSC. La footballeuse était arrivée à Montpellier à 13 ans avant d'intégrer l'équipe professionnelle. Réactions.
Sakina Karchaoui, footballeuse de l'OL formée au MHSC, lors de la finale de la Champions League 2020 remportée par les Lyonnaises face aux Allemandes de Wolfsburg
Sakina Karchaoui, footballeuse de l'OL formée au MHSC, lors de la finale de la Champions League 2020 remportée par les Lyonnaises face aux Allemandes de Wolfsburg © Clive Brunskill / POOL / AFP
C'est un peu la consécration du centre de formation de Montpellier : la jeune footballeuse Sakina Karchaoui, qui a longtemps joué au MHSC, a remporté hier soir sa première Ligue européenne des Championnes avec son nouveau club, l'Olympique Lyonnais (3 buts à 1).

Premier contrat pro à 17 ans au MHSC

A 24 ans, la défenseuse avait quitté l'Hérault la saison dernière. Elle y était arrivée à l'âge de 13 ans, en provenance de Miramas (Bouches-du-Rhône) et y avait signé son premier contrat professionnel à 17 ans, dans la foulée de ses années au centre de formation montpelliérain. Appelée en équipe de France dès l'année de ses 20 ans, Sakina Karchaoui a disputé les Jeux Olympiques de Rio (Brésil) en 2016 et l'an dernier la Coupe du Monde avec les Bleues.

Rapide et gauchère

Capable d'évoluer sur tout le flanc gauche, elle a souvent fait la différence grâce à sa rapidité et à la qualité de son pied gauche. Sur le réseau social Twitter, ses nombreux fans ont fait l'éloge de la joueuse tout au long de la soirée d'hier soir, la félicitant pour sa victoire.

Fierté affichée au MHSC qui salue la performance

Jean-Louis Saez, le directeur sportif de la section féminine du MHSC, ne tarit pas d'éloges sur la performance de l'ex-Montpelliéraine lors de cette finale de la Champions League féminine :

Elle a fait une très grosse première mi-temps, alors que ce n'était pas évident pour elle : c'était sa première finale, elle n'a que 24 ans et elle vient d'arriver à Lyon. Je l'ai trouvée très en jambes, avec une grosse explosivité, peu de déchets dans son jeu, ce qui est remarquable car c'est une joueuse qui provoque et qui s'expose donc beaucoup. 

Jean-Louis Saez, directeur sportif de la section féminine du MHSC

Des qualités que Jean-Louis Saez avait déjà décelées lorsqu'elle évoluait à Montpellier :

Sakina, elle ne cesse de progresser et elle a encore de la marge, notamment dans ses dernières passes. Ses aptitudes athlétiques (rapidité et explosivité) sont hors normes dans le foot féminin. Quand il y aura plus de filles qui seront, comme elles, capables de changer de rythme, ce sport deviendra encore meilleur. C'est un exemple de réussite et elle la mérite, car elle a fait des sacrifices pour en arriver là.

 Jean-Louis Saez, directeur sportif de la section féminine du MHSC

2 ex-Montpelliéraines championnes avec l'OL

Sakina Karchaoui n'est pas la seule ancienne montpelliéraine à avoir remporté la victoire hier soir avec l'OL, puisque la Belge Janice Cayman, qui a joué 2 saisons au MHSC, fait également partie de l'effectif lyonnais.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montpellier hérault sc football sport football féminin ligue des champions