Confinement : à près de 43 ans, le capitaine de Montpellier ne veut pas finir sa carrière comme ça !

À 42 ans et 8 mois, Vitorino Hilton, capitaine emblématique du MHSC, devait prendre sa retraite en fin de saison. Mais l'arrêt du championnat de Ligue 1 pour coronavirus a contrarié la chose. Le plus vieux footballeur professionnel en activité en Europe se voit bien resigner pour une saison.
 

Vitorino Hilton prêt à poursuivre un an de plus avec le MHSC
Vitorino Hilton prêt à poursuivre un an de plus avec le MHSC © MAXPPP/Jean-François FREY
La saison 2019-20 de Ligue 1 est officiellement terminée ! Le 30 avril dernier, la Ligue de football professionnel a mis définitivement fin au championnat suite à la crise sanitaire liée au Coronavirus. Montpellier est donc classé 8ème. Cette décision a coupé l’herbe sous le pied du plus vieux footballeur professionnel en activité en Europe, Vitorino Hilton, le capitaine du MHSC.


"Je veux continuer une dernière saison"

En fin de contrat, le défenseur brésilien pensait arrêter sa carrière en mai 2020.
Mais « Vito » n’accepte pas que le coronavirus décide à sa place.
 

Je veux continuer une dernière saison! Je ne peux pas finir une si belle carrière comme ça. Je veux arrêter sur un terrain de foot au milieu des supporters. En plus, je me sentais bien cette année. Je faisais une belle saison. J’ai joué les 28 matchs sur les 28.


Passer la barre des 500 matchs en Ligue 1

Vitorino Hilton est un monstre de longévité. Il est actuellement le plus vieux joueur en exercice devant le gardien italien, Gianluigi Buffon, 42 ans et 3 mois. Il connait bien ses statistiques et il a un objectif:
« J’en suis à 483 matchs en ligue 1. Mon objectif est de passer la barre des 500. Je n’en ai même pas encore parlé au Prés ( Laurent Nicollin, le président). On verra d’ici la fin du mai, rien ne presse ! »

Apparement, Laurent Nicollin n’a pas fermé la porte à une prolongation de son capitaine comme Il l’a annoncé chez nos confrères de France Bleu Hérault : 

«Vito, je le suis sur Instagram, il est en pleine bourre. On va discuter avec lui, voir dans quel état d'esprit il est. Cela ne nous empêchera pas de recruter un défenseur central, parce qu'il faut préparer l'avenir. Ce serait dommage de ne pas pouvoir lui rendre hommage comme on l'aurait du en fin de saison.» (Emission 100% Paillade du 2 mai).

«Vito», un exemple pour tous

Hilton et séries de pompes
Hilton et séries de pompes © Vitorio Hilton

Le patron de la défense de Montpellier garde la forme de sa vie, même à 42 ans. Il a toujours les meilleurs résultats aux tests physiques. Pendant cette période de repos forcé, il continue de s'entretenir, beaucoup plus que les autres. Son emploi du temps est centré sur le football.
 
Exercices Physiques lors du confinement
Exercices Physiques lors du confinement © V. Hilton

"J’ai une routine. Je me lève très très tôt depuis le début du confinement, je ne sais pas pourquoi, vers 6h00-6H30 alors qu’habituellement c’est plutôt entre 7h30 et 8H00. Je ne peux pas rester au lit. Le matin, je fais une grosse séance de footing sur mon tapis de course en variant les allures. Puis j’enchaine avec mon atelier musculation-abdos, toujours à la maison".
 
Entraînement sur tapis de course
Entraînement sur tapis de course © V.Hilton

L’après-midi, je remets ça et je joue beaucoup avec mon fils de 14 ans. J’ai la chance d’avoir un jardin et du matériel comme des cônes ou des petits buts. Parfois, je n’en ai pas assez et le soir, je refais un footing léger pour bien dormir. 
 
Série de jongles de Vitorino Hilton
Série de jongles de Vitorino Hilton © V.Hilton

C’est comme en vacances, je ne peux jamais m’arrêter de bouger et de jouer. Heureusement que, pendant cette période, j’ai mon fils de 14 ans avec qui je peux toucher le ballon. Il est ailier gauche en moins de 15 ans et c’est un plaisir de jouer avec lui. Du coup, je suis en forme. Je ne me pèse pas tous les jours mais j’ai perdu du poids, au moins 1 kg. On perd tous de la masse musculaire avec le manque d’entraînement »
 
Entraînement dans son jardin
Entraînement dans son jardin © V.Hilton


Le coronavirus, cela fait peur

D’un autre côté, il ne regrette pas la fin du championnat. Selon lui, il était impossible de reprendre les matchs avec le coronavirus. Les joueurs de Montpellier ont été touchés de très près avec l’hospitalisation de leur coéquipier, Junior Sambia.
 
« Les joueurs, on a tous été choqués quand Junior (23 ans- milieu de terrain, sorti depuis du coma artificiel ) l’a attrapé. Il est jeune. On s’est dit ouh là là,  cela va être compliqué de revenir au foot. Heureusement, aux dernières nouvelles , il va mieux.

Le coronavirus, nous risquons tous de l’attraper. Cela fait peur. Si cela m’arrive, je ne sais pas comment mon corps va récupérer. Depuis le début du confinement, je fais très attention. Je ne cours quasiment plus à l’extérieur de chez moi. Je sors une fois par semaine pour faire les courses avec un masque et des gants.»

« Après le 11 mai, je ne vais pas faire de bêtises. On ne va pas penser que le coronavirus, c’est terminé. Si je dois aller promener mon chien autour de chez moi, ok mais c’est tout . »


Retrouver Mapou pour la saison 2020-21


Vitorino Hilton pense déjà à la saison prochaine, lui le dernier champion de France 2012 encore à Montpellier avec son partenaire Souleymane Camara, 37 ans et en fin de carrière .
« L’an prochain, ce serait bien que Mapou (Yanga M’Biwa) revienne à Montpellier, dans son club pour relancer sa carrière. C’était la défense de 2012 quand nous avons été champions de France de L1.
Montpellier - Vitorino Hilton et Souleymane Camara signent des autographes après l'entrainement - octobre 2017.
Montpellier - Vitorino Hilton et Souleymane Camara signent des autographes après l'entrainement - octobre 2017. © F3 LR

Au club, il ne reste plus que Souley (Souleymane Camara) et moi comme champions de France . Et, Souley, je ne sais pas encore ce qu’il va faire. Je l’ai eu dernièrement au téléphone , il ne m’a rien dit. Au début de la saison, cela devait être sa dernière. On verra . »


Jeune…dans sa tête !


Hilton a toujours l’énergie d’un junior. Il aime en jouer sur les réseaux sociaux où il dévoile à ses fans, sa vie de footballeur.
« J’aime bien être actif sur Instagram. (@hilton_officiel) Les gens, les amis, les supporters sont intéressés, surtout durant cette période de confinement. D’ailleurs, le « Prés », il me suit sur « insta » et il sait tout ce que je fais et que je garde la forme.

Sérieusement, j’aime bien partager ces petits moments de ma vie de footballeur pour montrer que nous sommes comme tout le monde. Souvent, on m’envoie des petits messages sympas genre : « À ton âge, tu es un exemple pour nous. Tu as 42 ans et tu te bouges. Ça me donne envie aussi de faire du sport. Merci Vito ». C’est important de montrer l’exemple et de garder la santé, surtout durant cette période. »
MHSC champion 2012
MHSC champion 2012 © MaxPPP/DOMINIQUE QUET

Le capitaine exemplaire de Montpellier est donc loin d’avoir raccroché les crampons. Il a de très nombreux fans et tous attentent la prolongation de son contrat, au moins pour services rendus, même si cette notion n’existe pas dans le football professionnel. Si Hilton est prolongé, ce sera uniquement parce qu’il est encore efficace sur le terrain.

Mais le mot fin s’écrira bien un jour, il le sait et ce sera de toute façon au club de Montpellier :
« Après ma carrière, j’ai le projet de rester au club, je ne sais pas encore dans quel secteur, dans un bureau ou sur le terrain. Mais ce n’est pas nouveau. On en avait déjà parlé lors de mon arrivée au MHSC en … 2011. (Rires). J’avais 33 ans !»

À l’époque, l’ancien président, Loulou Nicollin pensait avoir fait signer un défenseur en fin de carrière….
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montpellier hérault sc football sport ligue 1 insolite coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter