Fusillade cité Saint-Martin à Montpellier : le tireur présenté au parquet, une information judiciaire ouverte

Fabrice Belargent, le procureur de la République de Montpellier l'a confirmé ce jeudi 1er juin 2023. L'auteur présumé des coups de feu qui ont fait deux blessés par balles lundi cité Saint-Martin, a été présenté au parquet à l'issue de sa garde à vue. Une information judiciaire a été ouverte. Michaël Delafosse, le maire PS de la ville, a salué le travail des enquêteurs.

Fabrice Belargent, le procureur de la République à Montpellier l'a confirmé ce jeudi 1er juin 2023 dans l'après-midi à France 3 Occitanie. L'homme, suspecté d'avoir tiré sur deux frères lundi dans la Cité Saint-Martin et rapidement identifié par les témoins, a bel et bien été appréhendé.

Fabrice Belargent n'a pas voulu donner plus de précisions.

Celui qui est présenté comme le tireur a été placé en garde à vue hier (mecredi, NDLR) par la police judiciaire. Il va être présenté aujourd'hui au parquet et une information judiciaire va être ouverte

Fabrice Belargent,

Procureur de la République à Montpellier.

De son côté, Michaël Delafosse qui s'était rendu sur les lieux de la fusillade lundi soir, a exprimé sa satisfaction. " La fermeté s’impose, a commenté le maire PS de Montpellier sur Twitter. Je tiens à saluer l’engagement des forces de police et du Parquet. La drogue abîme nos quartiers et les consommateurs en sont aussi responsables. Une prise de conscience collective est nécessaire.

Suspect rapidement identifié

Lundi 29 mai 2023, une fusillade avait éclaté vers 18 h, devant une épicerie de nuit, située rue des Catalpas dans le centre commercial du quartier. Deux frères, âgés de 19 et 32 ans, avaient été touchés à plusieurs reprises alors qu’ils se trouvaient sur la voie publique. Ils sont aujourd'hui hors de danger.

Le quartier avait été très vite bouclé par de nombreux policiers et CRS, les riverains priés de rester chez eux, tandis que d'autres habitants ne pouvaient plus accèder à leur logement.

Selon des témoins de la scène, le tireur, qui a rapidement été identifié, se serait réfugié dans un immeuble voisin. Les équipes du Raid, appelées sur place, avaients fouillé plusieurs appartements. En vain. 

L’arme utilisée, elle, a été retrouvée dans un bosquet à proximité des lieux : il s'agit d'un pistolet automatique de calibre 7,65.

Dans un communiqué mardi, le procureur de la Républlique avait indiqué que "les faits sont en lien avec un trafic de stupéfiants implanté dans le quartier Saint Martin"

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité