Hérault : la députée Patricia Mirallès démissionne de La République En Marche

Patricia Miralles (LREM) est députée de la première circonscription de l'Hérault.
Patricia Miralles (LREM) est députée de la première circonscription de l'Hérault.

Députée de la première circonscription de l'Hérault, Patricia Mirallès a décidé de démissionner de La République En Marche vendredi 21 février. Elle l'explique notamment par le choix du parti présidentiel d'investir Patrick Vignal comme candidat aux prochaines municipales.

Par Victor Lengronne

Patricia Mirallès claque la porte de La République En Marche. Membre du parti présidentiel depuis 2017, elle vient de le quitter ce vendredi 21 février 2020. Elle s'en explique dans un communiqué.

La principale raison : son souhait de poursuivre aux côtés de Philippe Saurel, qui s'est présenté mercredi pour rester maire de Montpellier, et son désaccord face la stratégie de LREM. "Le mouvement En Marche auquel j’avais adhéré avec espoir en 2017 est aujourd’hui au coeur de mes désillusions. Le choix d’imposer face à Philippe Saurel, face à notre famille politique, un candidat En Marche, monsieur Patrick Vignal, justifie mon choix d’aujourd’hui."
 

"LREM a trahi ma confiance"


Elle dit avoir été victime "d'attaques personnelles" de la part de "l'entourage" de Patrick Vignal. Pour elle, LREM a "trahi sa confiance".
 

Patricia Mirallès fait partie de la majorité municipale conduite par le maire de Montpellier, Philippe Saurel, depuis 2014. Députée de la première circonscription de l'Hérault depuis 2017, elle n'a jamais cessé d'exprimer son soutien, sa confiance et son respect au maire sortant. "Vous connaissez mon engagement pour Montpellier, pour son territoire et ses citoyens, incarné par Philippe Saurel. Ma fidélité envers lui, envers notre équipe, et auprès de la population de Montpellier n’est pas négociable", a t-elle écrit.

Elle explique avoir rejoint le parti du président de la République pour la vision transpartisane développée par l'ancien ministre de l'Economie. "J’ai été séduite par son projet "hors partis" car ce dernier était compatible avec mes principes.".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus