Hérault : la nouvelle mairie de Cassagnoles ouverte aux chauves-souris

A Cassagnoles, dans le Minervois héraultais, c'est tous les jours Halloween à la nouvelle mairie! La bâtisse fraîchement rénovée abritait des chauves-souris...La municipalité a décidé de cohabiter avec elles afin de les protéger.

2 espèces de chauves-souris menacées, les petits et grands rhinolophes, habitent les combles de la mairie de Cassagnoles.
2 espèces de chauves-souris menacées, les petits et grands rhinolophes, habitent les combles de la mairie de Cassagnoles. © PNRHL/Thomas Armand
L'inauguration a eu lieu vendredi dernier, en présence de l'équipe municipale, des administrés...et des chauves-souris! C'est une initiative inédite que la petite commune de Cassagnoles a prise avec l'appui du Parc naturel régional du Haut-Languedoc. La nouvelle mairie, installée dans un ancien bâtiment rénové, continuera d'abriter les deux espèces de chauves-souris qui squattaient la bâtisse depuis longtemps. Les lieux ont même été insonorisés pour assurer leur tranquillité.
La nouvelle mairie de Cassagnoles, qui héberge les chauves souris dans ses combles, le jour de l'inauguration.
La nouvelle mairie de Cassagnoles, qui héberge les chauves souris dans ses combles, le jour de l'inauguration. © PNRHL/Juliane Casquet
 

Une cohabitation aménagée


La mairie de Cassagnoles cherchait depuis quelques temps un lieu plus spacieux et adapté pour installer ses nouveaux locaux. Son choix s’est arrêté sur une ancienne bâtisse, idéalement située dans ce village du Minervois. Mais elle allait vite découvrir que le bâtiment était déjà habité… par des chauves-souris ! Et pas n’importe lesquelles : des petits et grands rhinolophes, deux espèces protégées qui nichent dans le patrimoine bâti de cette zone du Haut-Languedoc. 
Pour participer à la conservation de ces deux espèces, la commune a fait le choix de la cohabitation. Lors des travaux de rénovation, elle a condamné et isolé phoniquement et thermiquement une partie du premier étage et des combles. Objectif : permettre aux chiroptères (nom savant des chauves-souris) d’occuper paisiblement les lieux, sans être dérangés par les activités humaines de la mairie.
Silence on dort! La mairie de Cassagnoles a insonorisé les étages supérieurs du bâtiment pour permettre à ses habitants nocturnes de se reposer aux heures d'ouverture des bureaux.
Silence on dort! La mairie de Cassagnoles a insonorisé les étages supérieurs du bâtiment pour permettre à ses habitants nocturnes de se reposer aux heures d'ouverture des bureaux. © PNRLH/Juliane Casquet
Un temps perturbées par les travaux de rénovation, les chauves-souris se sont éloignées de la bâtisse, mais les aménagements prévus pour elles, avec des murs laissés à l'état brut et des chevrons en bois non traité ont vite eu du succès : une chauve-souris a été aperçue récemment et les traces laissées à l'étage de la mairie ne laissent pas de doute : les chauves-souris ont bien repris possession de leur territoire.
Une convention de partenariat signée avec le Parc naturel régional du Haut-Languedoc va maintenant permettre d’assurer le suivi et la bonne santé des animaux sur le long terme.

Une idée qui fait l'unanimité

Pour la commune située dans la zone natura 2000 préconisant la protection de ces deux espèces, l'idée s'imposait à l'équipe municipale adepte des actions concrêtes, à petite échelle, pour participer à la conservation des espèces. Mais l'adhésion des habitants au projet a dépassé les espérances de la maire de Cassagnoles.

On s'attendait à des réactions négatives, que notre projet soit taxé de farfelu, mais pas du tout car dans le village, la population locale est habituée à cotoyer les chauves-souris!

Harmonie Gonzalez, maire de Cassagnoles


Et pour cause, depuis 2015 le village n'emploie plus aucun pesticide sur la zone communale et la population de chauves-souris s'en est vue confortée. Cassagnoles a d'ailleurs été une des premières communes classées en " terre saine", un label décerné par le ministère de l'Environnement.

Petits et grands rhinolophes, deux espèces menacées et protégées

La population des chauves-souris décline à un rythme alarmant en Europe. Toutes sont aujourd’hui menacées et protégées. Le Parc naturel régional du Haut-Languedoc a la chance de compter encore 27 espèces sur les 35 présentes en France.
Le petit rhinolophe élève généralement sa progéniture (dont on aperçoit les petites ailes et les pattes) dans les caves ou les combles.
Le petit rhinolophe élève généralement sa progéniture (dont on aperçoit les petites ailes et les pattes) dans les caves ou les combles. © PNRHL/Thomas Armand
Les menaces qui pèsent sur les chauves-souris sont multiples. Le dérangement humain dans leurs lieux d’habitation à des moments critiques (hibernation et reproduction) et la disparition de leur habitat (greniers, caves, vieux murs, arbres creux) leur sont très dommageables, d'où l'importance de l'initiative de Cassagnoles, qui nous rappelle que l'on peut vivre en harmonie avec les chauves-souris.
L’assèchement des zones humides et la disparition des haies naturelles et du pâturage ont également réduit leurs territoires de chasse, encore appauvris par l’utilisation de produits phytosanitaires (pesticides, insecticides) qui déciment leurs proies. 

Les chauves-souris, insecticide naturel 

Les chauves-souris sont les seuls mammifères volants au monde et à ce titre elles sont particulièrement utiles à la nature et à l’homme car elles sont les principales prédatrices des insectes nocturnes. Elles peuvent dévorer jusqu’à 600 mouches, moustiques, papillons de nuit et coléoptères toutes les heures.Véritables insecticides naturels, elles sont d'excellents auxiliaires pour les jardins et les cultures en aidant à lutter contre les insectes ravageurs.

Cassagnoles, un exemple à suivre

Pour protéger les chauves-souris, vous pouvez installer chez vous des gîtes ou veiller à leur garder une zone au calme si vous projetez de renover votre vieille maison, comme a pu le faire la mairie de Cassagnoles. Pour l'aider, le Parc naturel régional du Haut-Languedoc a soutenu, à travers l’association Espace Nature Environnement, la réalisation des travaux d’aménagement favorables aux chauves-souris.
Le réseau Natura 2000 veut préserver des espèces et milieux remarquables (faune/flore) particulièrement menacés au niveau européen, en aidant au financement et au suivi de projets de conservation, comme c’est le cas des chauves-souris dans le Minervois.

Les chauves-souris en télé-réalité

Et parce que la sensibilisation à la protection des espèces reste le premier maillon de leur préservation, Cassagnoles réfléchit maintenant à installer une caméra dans les combles de la mairie. Les habitants et les visiteurs du village pourraient ainsi suivre la vie des chauves-souris jour après jour, ou plutôt nuit après nuit, sans les perturber. Le projet serait intéressant au printemps, les chiroptères hibernant pendant au moins 3 mois dans des lieux plus humides avant de rejoindre leurs quartiers d'été pour se reproduire.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement animaux nature écologie ruralité société insolite