Il court pendant 24 heures pour interpeller sur les effets du changement climatique et planter un arbre toutes les 60 minutes

À partir de 9 heures ce samedi 25 novembre 2023, l'écoaventurier Clément Chapel entamera une course de 24 heures sans s'arrêter autour de Saint-Clément de Rivière dans l'Hérault. Toutes les heures, un arbre fruitier sera planté par les personnes participant à l'évènement des "24h de l'arbre".

"Tout est dans le mental." Clément Chapel, qui s'autodéfinit comme "athlète jardinier" est le fondateur de l'association environnementale Ploggathon. Habitué des défis sportifs à visée environnementale, le militant de 31 ans s'engage dans un nouveau challenge : courir 24 heures sans s'arrêter, afin d'alerter sur le réchauffement climatique et sur son impact sur le vivant.

Pour cet évènement des "24h de l'arbre", l'athlète partira du parc de l’Aqueduc, à Saint-Clément de Rivière, dès 9 heures du matin ce samedi 25 novembre 2023.

Une performance physique

Au cours de son périple, Clément Chapel ne sera pas seul : il sera suivi à vélo par un autre écoaventurier, Pierre-Frédéric Le Carrer, qui roule partout en France à la rencontre "de personnes inspirantes". Les quinze membres de son équipe se relaieront également à pied ou à vélo pour ravitailler le sportif et s'assurer de son état de santé. Les participants aux 24h de l'arbre pourront aussi se joindre à la course.

"Ce sera plus motivant que de courir en solitaire", confie-t-il. "J'ai déjà réalisé plusieurs défis d'ultra-endurance, mais là j'ai passé une année sans grande préparation." Pas d'inquiétude pour autant, car Clément Chapel croit au "pouvoir du mental". Une force qui l'a déjà tiré d'affaire lors des 24h du masque, durant lesquelles il a ramassé des masques chirurgicaux dans tout Paris, ou lors de son premier Ironman-ramassage de déchets, un triathlon XXL de 226 kilomètres.

Plus de cinquante espèces différentes à planter

Parallèlement à cet exploit physique, les 24h de l'arbre visent à sensibiliser aux enjeux du réchauffement climatique, en mettant notamment en avant son impact sur les plantations de nouvelles essences d'arbres, perturbées par des printemps en avance et des gels tardifs. "Avec les conditions climatiques rudes et les phénomènes extrêmes qui se multiplient, il faut se concentrer sur des valeurs sûres, sur des espèces d'arbres endémiques de la région", précise le fondateur de Ploggathon.

Dans cette lignée, parallèlement à la course de 24 heures, une essence d'arbre différente sera plantée toutes les heures. Le dimanche, les associations présentes convient également les bénévoles et les participants à une plantation collective sur le terrain de l'association Épicentre. L'objectif étant de planter autant d'arbres que de kilomètres parcourus... Environ cinquante espèces différentes devraient être ajoutées au domaine.

Avec les conditions climatiques rudes et les phénomènes extrêmes qui se multiplient, il faut se concentrer sur des valeurs sûres, sur des espèces d'arbres endémiques de la région.

Clément Chapel, écoaventurier

Résilience alimentaire

La plupart des espèces plantées ce week-end seront des essences d'arbres fruitiers, allant de l'abricotier au pêcher du Languedoc, au pommier ou aux petits arbres fruitiers. En plus d'offrir un écosystème varié pour abriter la faune locale, dans quelques années, l'association Épicentre pourra récolter les fruits et en faire profiter les habitants du coin.

"La diversité est la clé du succès pour le vivant. En variant les essences d'arbres, les habitants du territoire pourront profiter d'une stratégie fruitière menant à une certaine résilience alimentaire", achève Clément Chapel.

La diversité est la clé du succès pour le vivant. En variant les essences d'arbres, les habitants du territoire pourront profiter d'une stratégie fruitière menant à une certaine résilience alimentaire.

Clément Chapel

Plusieurs activités organisées

En plus des expériences déjà mentionnées ci-dessus, les 24h de l'arbre permettront aux participants de découvrir plusieurs activités gratuites ou à prix libre :

Samedi 25 novembre :

  • 9h00 : Départ de la course au Parc de l’Aqueduc à Saint-Clément de Rivière ;
  • 11h00-17h00 : Atelier de préparation alimentaire ;
  • 13h00-18h00 : Atelier de construction, décoration et préparation du terrain ;
  • 00h00 : Départ de la grande boucle nocturne pour aller planter un arbre au pied du Pic Saint-Loup.

Dimanche 26 novembre

  • 7h30-8h30 : Épopée finale des 24h de l'arbre ;
  • 8h30-10h : Petit-déjeuner avant la plantation ;
  • 9H30-10h : Échauffement outil en mains avec le coach sportif Thibault Chabert ;
  • 10h00-13h00 : Plantation les mains dans la terre / Animation pédago-ludique pour les enfants ;
  • 13h00 - 14h00 : Déjeuner zéro déchet conscient et vivant (apportez vos contenants) ;
  • 14h30 : Spectacle vivant "Le tour de magie de la vie" avec Swann Périssé, Anaëlle Marot et Sophie Gesegnet ;
  • 16H30 : Goûter dansant chocolaté ;
  • 18H00 : Tirage au sort de la tombola, clôture et rangement collectif.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité