• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

EN IMAGES. Montpellier saccagé après la manifestation de samedi

Montpellier après le passage de la manifestation - 14 avril 2018 / © L.Creusot - F3 LR
Montpellier après le passage de la manifestation - 14 avril 2018 / © L.Creusot - F3 LR

Des heurts entre des centaines de manifestants et des policiers et CRS anti-émeutes ont éclaté à Montpellier, ce samedi après-midi, lors d'une manifestation de "convergence des luttes" contre la politique du gouvernement. Retrouvez les images, notamment de magasins saccagés, après la manifestation.

Par Z.S. - France 3 LR avec AFP

Des heurts entre des manifestants et la police ont éclaté, ce samedi après-midi, à Montpellier, lors d'une manifestation sous haute tension, notamment pour protester contre la réforme de l'accès aux études universitaires à Montpellier.

Manifestation sous haute tension à Montpellier


Dès le départ du cortège qui regroupait quelque 650 personnes selon la préfecture, plus de 1.000 selon les organisateurs, des incidents ont éclaté entre quelque 200 manifestants au visage dissimulé et la police, déployée en nombre. Des projectiles - notamment des bombes de peinture et des fumigènes rouges - ont été tiré vers les dizaines de policiers et CRS déployés qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes et ont de fait, barré le parcours initialement prévu pour la manifestation. 
"Le blocage de cette manifestation est un scandale", estimait un syndicaliste universitaire. "La violence de ce gouvernement engendre la violence".

Montpellier porte les stigmates de la manifestation​


Le cortège a ensuite pris une autre voie à travers le centre ville, vers la préfecture, dont l'accès était défendu par de nombreux membres des forces de l'ordre. Une partie
du cortège s'est engagé dans des rues commerçantes où plusieurs vitrines ont été brisés.


Un reportage de Daniel De Barros et Julianne Paul
Manifestation sous haute tension à Montpellier : des heurts avec la police ont éclaté
Des heurts entre des manifestants et la police ont éclaté, ce samedi après-midi, à Montpellier, lors d'une manifestation sous haute tension, notamment pour protester contre la réforme de l'accès aux études universitaires à Montpellier ou encore l'évacuation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes. - F3 LR - Un reportage de Daniel De Barros et Julianne Paul

Plusieurs commerces fermés


On peut lire sur les murs plusieurs inscriptions en lettres rouges, parmi lesquelles : "L'évasion fiscale c'est pas bien" et "Révolution partout" tandis que la Chambre de commerce était la cible de bombes de peinture. Sur le parcours initialement prévu, les rideaux de fer des commerçants avaient été baissés.

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus