Manifestation des agents d'entretien des lycées à Montpellier

Montpellier - manifestation des agents des lycées d'Occitanie devant l'ancien hôtel de région - 23 novembre 2017. / © F3 LR
Montpellier - manifestation des agents des lycées d'Occitanie devant l'ancien hôtel de région - 23 novembre 2017. / © F3 LR

Les agents d'entretien des lycées de la Région Occitanie étaient appelés à se rassembler, ce matin. Ils ont manifesté devant l'hôtel de région à Montpellier. Depuis la fusion Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, ils dénoncent une augmentation du temps de travail sans compensation de salaire.

Par Fabrice Dubault

Les agents d'entretien des lycées de l'ex-Languedoc-Roussillon sont en grève, ce jeudi. Plusieurs ont manifesté leur colère devant l'hôtel de région à Montpellier.

Ces personnels dénoncent l'harmonisation du temps de travail, avec à la clef, une hausse du volume des horaires mensuels, mais avec leur ancien salaire.
Pour eux, contrairement aux annonces faites par Carole Delga, présidente PS de la Région Occitanie, avant la fusion des régions, "l'harmonisation entre Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées ne s'est pas faite par le haut mais par le bas".

Ils disent travailler plus pour gagner le même salaire qu'avant. Une semaine de plus, par an, au moins, selon eux et avec des conditions de travail plus difficiles, notamment pour la santé.
Les manifestants réclament l'application de la loi en matière de métiers pénibles et d'horaires décalés. D'autant que la moyenne d'âge de ces personnels est de 54 ans dans notre académie.

Pourtant la région s'apprête à leur imposer de 40 à 140 heures supplémentaires par an. Le cadre légale étant de 1.607 heures par an.

Une réunion est en cours entre personnels, syndicalistes et élus.

Montpellier : manifestation des agents d'entretien des lycées
Des agents d'entretien des lycées de la Région Occitanie étaient appelés à se rassembler, ce matin. Ils ont manifesté devant l'ancien hôtel de région à Montpellier. Depuis la fusion Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, ils dénoncent une augmentation du temps de travail sans compensation de salaire. - F3 LR - Reportage : V.Leboeuf et A.Ployart

 

Sur le même sujet

Carcassonne : La levée du corps d'Arnaud Beltrame à l'aéroport

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés