Le marbre de Saint-Pons-de-Thomières offert pour la reconstruction de Notre-Dame

Atelier de la marbrerie de Saint-Pons-de-Thomières. / © Département de l’Hérault
Atelier de la marbrerie de Saint-Pons-de-Thomières. / © Département de l’Hérault

Dans un courrier adressé à la mairie de Paris, le conseil départemental de l'Hérault propose de faire don d'autant de marbre que nécessaire afin d'aider à la reconstruction de Notre-Dame. Il s'agit de marbre issu de Saint-Pons-de-Thomières, connu pour sa palette de couleur exceptionnelle.

Par A.A.

Les dons pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris n'en finissent pas, l'argent a afflué par centaines de millions et ce sont maintenant des matériaux qui sont proposés. Le président du conseil départemental de l'Hérault, Kléber Mesquida, a proposé un don de marbre issu de Saint-Pons-de-Thomières à la mairie de Paris. 
 

"Des matériaux et des savoir-faire"

"La reconstruction nécessitera des matériaux et des savoir-faire adaptés à cette œuvre architecturale. […] Il vous est proposé le don, si le maître d’œuvre en retient le concept, de toutes quantités de marbre pour les revêtements de sol, ornements, sculptures, mobiliers", précise Kléber Mesquida dans un courrier adressé à la mairie de Paris, mercredi 17 avril. Le marbre que propose Kléber Mesquida provient d’un gisement de 15.000 m3 situé à Saint-Pons-deThomières. Ce matériau est notamment reconnu pour sa palette de sept couleurs. Il a été utilisé dans plusieurs monuments célèbres comme le Petit Trianon ou le Vatican.
 
Marbrerie de Saint-Pons-de-Thomières. / © Département de l’Hérault
Marbrerie de Saint-Pons-de-Thomières. / © Département de l’Hérault


Cette proposition découle de la demande d’Iskandar Safa, indique le département dans un tweet. L'homme d'affaires milliardaire est propriétaire de la carrière Marbres de France.

Dans l'Hérault, au Pouget, un tailleur de pierres Meilleur ouvrier de France a aussi proposé son savoir-faire au service de la reconstruction de la célèbre cathédrale parisienne. Au mois de mai, les meilleurs tailleurs de pierres de France doivent se retrouver à Paris pour faire le point sur le futur chantier de Notre-Dame.
 

L'édifice parisien est entre de bonnes mains. Ceci dit, de nombreux édifices régionaux ont eux aussi besoin d'un coup de pouce.
 


 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus