Métropole de Montpellier : Castelnau-le-Lez annonce la gratuité pour ses étudiants dans les transports en commun

La mairie de Castelnau-le-Lez travaille sur une mesure à destination des étudiants de moins de 26 ans qui habitent sur la commune. Elle serait intégrée au budget 2022 de la Ville.

Un "petit coup de main". La Ville de Castelnau-le-Lez, dans l'Hérault, souhaite mettre en place la gratuité dans les transports en commun de la Métropole de Montpellier pour les étudiants qui résident sur la commune. La mesure serait intégrée au budget 2022 par le biais du Centre communal d'action sociale (CCAS), selon le maire qui en a fait l'annonce ce vendredi 17 septembre. 

"J'en ai parlé avec l'équipe municipale, qui est tout à fait favorable, complète Frédéric Lafforgue. Après, il faut qu'on voie l'impact budgétaire et connaître le nombre d'étudiants exact." Les détails sont donc à peaufiner mais l'élu envisage de faire bénéficier les jeunes de moins de 26 ans, qui peuvent justifier d'un domicile sur la commune depuis au moins un an et qui sont inscrit dans un établissement de la Métropole. Un critère de revenu n'est pas envisagé à ce stade. 

"Trou dans la raquette"

Le dispositif a pour objectif de venir "compléter" l'action de la Métropole, qui avait d'abord annoncé la gratuité dans le réseau TAM pour les jeunes en septembre 2021, avant de décaler sa mise en place à l'horizon 2023. Une pétition dénonçant ce délai à recueilli, à ce jour, environ 12.500 signatures. "J'ai des remontées du terrain, d'étudiants ou de familles qui ont leurs enfants qui sont étudiants, abonde Frédéric Lafforgue. C'est vrai qu'il y a un petit trou dans la raquette, avec la gratuité sera mise en place d'ici un an ou un an et demi."

Depuis septembre. les publics exonérés sont donc les moins de 18 ans et les plus de 65 ans, sans compter le "pass weekend" à destination des habitants de la métropole. La mesure décidée par Castelnau-le-Lèz, si elle est mise en place après un vote du budget au début de l'année prochaine, pourrait permettre aux étudiants d'économiser environ 170 euros d'abonnement

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie transports en commun social