• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : nouveaux débordements pour la 9ème journée de mobilisation des Gilets jaunes

A Montpellier le 12 janvier, la 9ème journée de manifestation a été marquée par de nouveaux incidents. / © F3 Occitanie / Stéphane Taponier
A Montpellier le 12 janvier, la 9ème journée de manifestation a été marquée par de nouveaux incidents. / © F3 Occitanie / Stéphane Taponier

L'"acte VIII" avait été marqué par d'importants incidents à Montpellier. Samedi 12 janvier, les Gilets jaunes sont de nouveau dans la rue pour une 9ème journée de manifestation. Après une marche dans le calme, de nouveaux incidents ont éclaté en fin d'après-midi.

Par RD

Et de 9. Samedi 12 janvier dans toute la France, les Gilets jaunes manifestent une fois de plus. Si les premières journées de mobilisation avaient été relativement calmes à Montpellier, la 8ème journée a été marquée par plusieurs incidents et scènes de vandalisme.
 


Pour ce nouveau samedi d’action, deux manifestations ont été déclarées : celle des femmes gilets jaunes, et celle des motards. Le cortège est parti à 14h de la place Georges-Frêche, direction le Corum. "Les femmes, 1ères victimes de la précarité" pouvait-on notamment lire sur les banderoles brandies.
 
© F3 Occitanie / Sébastien Banus
© F3 Occitanie / Sébastien Banus
© F3 Occitanie / Sébastien Banus
© F3 Occitanie / Sébastien Banus


Pour éviter de nouveaux débordements, plusieurs mesures de sécurité ont été prises. Dans l’Ecusson par exemple, tous les projectiles potentiels comme les poubelles ont été retirés. Des mesures de contrôle des personnes aux entrées de certains établissements, comme le Polygone ou la gare, ont aussi été prises.
 


Lacrymos et palmier en feu

A 17h00, la manifestation était toujours calme. Quelques incidents ont toutefois été signalés, rue de l'Aiguillerie notamment où les forces de l'ordre ont utilisé des bombes lacrymogènes pour disperser un groupe de manifestants qui venait de leur lancer des projectiles. Puis la situation a peu à peu dégénéré. Rue de la Loge, gendarmes et policiers ont délogé une cinquantaine de personnes qui les prenaient pour cible. Les manifestants ont été repoussés vers la gare. 
 
 
 

 
Montpellier : le calme puis les incidents pour la 9ème journée de manifestation

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : à Lunel, les soldes ont plutôt bien démarré

Les + Lus