Il y a deux ans, David Ledun était frappé par la maladie de Charcot. Depuis, sa famille se bat pour faire parler de la maladie en organisant une multitude d’évènements. Le dernier en date : un défilé de mode pour présenter la ligne de vêtements de l’association Espoir SLA.


Les frères Ledun, préparent les derniers détails de la soirée. Dans quelques heures, ils défileront pour faire parler de la maladie de Charcot et présenter la ligne de vêtement de l'association Espoir SLA.

Car cette maladie les touche particulièrement ; en août 2016, la SLA (Sclérose Latérale Amyotrophique) frappait leur père. Depuis, l'objectif de la famille Ledun est le même : faire parler de cette maladie, trop peu connue en France.

Un combat difficile


La maladie de Charcot est encore méconnue en France. Pourtant, elle est loin d’être un long fleuve tranquille. Stéphanie Ledun accompagne son époux au quotidien.

Nous devons être tous ensemble pour combattre qui est très difficile au quotidien, même si nous avons toujours le sourire, même si les garçons font beaucoup de projets, nous avons des moments de peur, de doute, de crainte.

1 personne sur 25.000 est touchée par la maladie de Charcot. Pour l'heure, il n'y a aucun remède pour la vaincre.

La famille Ledun, à travers son association, appelle à se mobiliser. Très actifs sur les réseaux sociaux, vous pouvez les contacter et les soutenir via cette adresse : espoirsla@gmail.com.

Voici le reportage complet de Laurent Beaumel, Franck Detranchant et Florence Paul-Paslier.
Il y a deux ans, David Ledun était frappé par la maladie de Charcot. Depuis, sa famille se bat pour faire parler de la maladie en organisant une multitude d’évènements. Le dernier en date : un défilé de mode pour présenter la ligne de vêtements de l’association Espoir SLA. ©France 3 LR
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité