• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : Axel, gilet jaune, défiguré après une manifestation “pourquoi je porte plainte”

Axel est persuadé qu'il a été victime d'un tir de LBD, par les forces de l'ordre, lors de la manifestation des gilets jaunes, à Montpellier, le 19 janvier 2019. / © DR
Axel est persuadé qu'il a été victime d'un tir de LBD, par les forces de l'ordre, lors de la manifestation des gilets jaunes, à Montpellier, le 19 janvier 2019. / © DR

Victime d'un "projectile", Axel est persuadé d'avoir été atteint en pleine tête par un tir de LBD  (lanceur de balle de défense qui a remplacé le flash-ball) des forces de l'ordre à Montpellier. Il a porté plainte: "je veux que celui qui a fait ça assume les conséquences de son acte".

Par Olivier Le Creurer

Ce mercredi, les rendez-vous médicaux vont se succéder pour Axel. Il est sorti de l'hôpital lundi après-midi. "Mais les médecins m'ont dit de faire très attention, ils ont parlé de facteurs à risque pendant trois mois".
 

Montpellier : Axel, gilet jaune, défiguré après une manifestation "pourquoi je porte plainte"
Victime d'un "projectile", Axel est persuadé d'avoir été atteint en pleine tête par un tir de LBD  (lanceur de balle de défense qui a remplacé le flash-ball) des forces de l'ordre à Montpellier. Il a porté plainte: "je veux que celui qui a fait ça assume les conséquences de son acte". - F3 LR - Reportage : C.Barbet et C.Métairon

 

Multiples fractures du crâne


Axel souffre de multiples fractures du crâne au-dessus des yeux, d'une fracture de l’orbite droit et d'un œil oedematié. Il a été hospitalisé en neurochirurgie après avoir reçu un projectile lors de la manifestation des gilets jaunes, à Montpellier, samedi 19 janvier.

"C'est un tir de LBD  (lanceur de balle de défense de calibre 40 mm qui a remplacé le flash-ball) par les forces de l'ordre," est persuadé le jeune homme de 25 ans. "Je suis gilet jaune depuis le début et je suis pacifiste. Je me trouvais au moins au 15ème rang lorsque j'ai été touché."
 

Je veux que celui qui a fait ça assume les conséquences de son acte


Axel n'en démord pas: "C'est un tir voulu.Ils n'ont jamais essayé de viser les jambes. Je veux que celui qui a fait ça assume les conséquences de son acte." Le jeune homme a porté plainte à la gendarmerie de Saint-Jean de Védas mardi après-midi: " Ma déposition s'est très bien passée. J'ai été très bien reçu."

Vendredi, Axel a rendez-vous avec un médecin légiste. Il devra déterminer le nombre de jours d'ITT (incapacité de travail temporaire).
 

© DR
© DR


Enquête


Une enquête a été ordonnée par le procureur de la République de Montpellier: "Il s’agit de déterminer si les plaies et les lésions qui ont valu l’hospitalisation de la victime sont consécutives à un tir de flash-ball ou à un jet de pierre, pour l’heure, on ne le sait pas, d’où cette enquête," indique Christophe Barret à Metropolitain.
 

Je n'ai rien à cacher. Je suis droit dans mes bottes


"Toute enquête est bonne à prendre. Je n'ai rien à cacher. Je suis droit dans mes bottes. Pardon, mais je veux juste que justice soit faite," assure Axel. "Je manifestais pacifiquement. Les vidéos pourront le déterminer."
 

Mais les forces de l'ordre se font canarder et elles devraient offrir des fleurs ?


Dans les colonnes de Midi Libre, Philippe Pouëssel, Préfet de l'Hérault, est revenu sur les incidents de manifestation de gilets jaunes, samedi 19 janvier, à Montpellier: "Mais les forces de l'ordre se font canarder et elles devraient offrir des fleurs ?

Il faut voir la violence. Samedi, ça canardait de tous les côtés. Les fonctionnaires réagissent quand ils se sentent en danger. C'est de la légitime défense. Dans le feu de l'action, il est difficile de viser."


Castaner promet plus de "transparence" sur l'utilisation des LBD


Face à la polémique, Christophe Castaner a affirmé mardi devant une commission de l'Assemblée nationale que les policiers et gendarmes utilisant la LBD seraient équipés d'un système-vidéo dès samedi, lors de l'acte 11 des "gilets jaunes".

Cette instruction "répond à la double exigence de transparence et d'exemplarité que nous devons aux Français", a ensuite tweeté le ministre.
 

 Ces caméras-piétons devront être actionnées "au moment de l'usage des LBD" afin qu'en cas de "débat", "contestation" ou "contentieux", "on puisse produire ces images y compris dans le cadre judiciaire", a précisé le ministre devant les députés.
 

Je ne leur en voudrais pas d'utiliser une arme de défense pour garantir leur propre défense


Seule "réserve" du locataire de Beauvau: dans les cas où les forces de l'ordre "seraient bousculées, à terre", "je ne leur en voudrais pas d'utiliser une arme de défense pour garantir leur propre défense", a-t-il dit.

Axel, intérimaire dans la livraison, n'ira pas manifester samedi prochain à Montpellier ou ailleurs. "Physiquement et psychologiquement, c'est impossible, mais le coeur y sera. Il faut améliorer le pouvoir d'achat.".
 

Sur le même sujet

Occitanie : l'eau de baignade en mer est de bonne qualité, dans les lacs et rivières il y a des points noirs

Les + Lus