Montpellier : bientôt des "mamy et papy trafic" pour veiller à la sécurité des enfants aux abords des écoles

Des agents publics et des retraités vont être recrutés pour sécuriser les déplacements des écoliers à Montpellier. Cette mesure a été votée lundi en conseil municipal. Elle fait suite à l'accident d'un collégien, renversé par une voiture début novembre. La décision sera effective au printemps 2021.
illustrations.
illustrations. © maxppp ERIC DULIERE
La signalétique routière aux abords des écoles de Montpellier est claire et la vitesse limitée. Pourtant, la sécurité des enfants autour des établissements scolaires reste un vrai problème.
illustration.
illustration. © F3 LR
Lundi, le conseil municipal de Montpellier a voté la création de postes "d'agents de protection des écoles". Ces nouveaux emplois seront proposés en priorité, à des retraités.
 

Il s'agira de sécuriser les abords piétonniers d'écoles de Montpellier, signalés comme dangereux par la communauté éducative et par les parents d'élèves. Cela permettra de faire du lien social et de créer un complément de revenus.

Sébastien Cote, adjoint au maire de Montpellier chargé de la protection de la population et de la tranquillité publique.

Ces "papy et mamy trafic", qui existent déjà dans d'autres villes de France, seront là matin, midi et soir, pour aider les enfants et les familles à traverser la rue.Pour une partie de l'opposition municipale, cette mesure ne va pas assez loin.
 

Le problème ne porte pas juste sur la sécurité routière mais plus généralement sur la sécurité des enfants qui se rendent à l'école. Il y a par exemple, des points de deal, près des écoles... On veut la présence de la police municipale.

Alenka Doulain, conseillère municipale "Nous Sommes".

En revanche, dans les écoles situées sur une avenue passante, les parents d'élèves accueillent la mesure avec enthousiasme.
Surnommés "papy et mamy trafic", ces agents retraités devraient débuter leur mission au printemps 2021.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société politique sécurité routière sécurité routes économie transports trafic routier jeunesse famille retraites