Montpellier : dans les Maisons sport et santé, l'activité physique permet de combattre les douleurs et les maladies

Publié le
Écrit par Pauline Senet avec Isabelle Bris.
A la maison sport-santé de Montpellier, les personnes souffrant de pathologie peuvent retrouver une activité physique adaptée à leur condition - octobre 2021.
A la maison sport-santé de Montpellier, les personnes souffrant de pathologie peuvent retrouver une activité physique adaptée à leur condition - octobre 2021. © FTV / Yannick Le Teurnier

Être malade n'implique pas forcément de renoncer à toute activité physique. Des personnes atteintes de pathologies chroniques peuvent renouer avec le sport au sein de la trentaine de "maison sport-santé" que compte l'Occitanie.

Depuis le mois de juin dernier, l'Etat a reconnu au moins 288 "Maisons sport-santé" en France. Le principe : permettre à chacun de se maintenir en bonne santé, en retrouvant une activité physique sur mesure. En Occitanie, une trentaine d'établissements de ce type existe. A Montpellier comme ailleurs, les volontaires peuvent bénéficier d'un programme adapté à leurs besoins et capacités.

Recouvrer sa force physique

Cyril, montpelliérain, souffre d'un cancer depuis 2018. Les traitements comme la chimiothérapie et la radiothérapie fatiguent considérablement les patients. A cela s'ajoute la sédentarité imposée par le Covid. Résultat : une fonte musculaire importante. "Le sport ne va pas me guérir seul, mais ça me permet de remettre en marche la machine", sourit-il. "Quand on a une pathologie chronique, c'est bien de faire un bilan. Savoir comment on peut faire les choses, comment reprendre le sens de sa vie et l'activité physique, sans aller trop vite ni trop lentement. Et surtout : ne pas faire d'erreurs", explique-t-il.

En effet, sa pathologie s'accompagne d'une neuropathie, qui complique chacun de ses mouvements. "Par exemple, je suis obligé de réfléchir à la façon dont je dois poser mon pied par terre".

L'avantage de faire du sport ici, c'est que je vais le faire de façon encadrée, avec de la bienveillance et des professionnels. Ce n'est pas comme si j'allais courir seul dans la garrigue... Là, ce serait dangereux !

Cyril, usager de la maison sport-santé de Montpellier.

Dans le cadre de son traitement, Cyril bénéficie de "sport sur ordonnance". Il s'agit de la possibilité pour le médecin traitant de "prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient", précise le décret du 30 décembre 2016. Mais pour Cyril, il a d'abord été très compliqué de trouver une salle de sport classique qui accepte cette prise en charge.

"En pratique, il y a des manques", regrette-t-il. Mais à la maison sport-santé de Montpellier, après un premier bilan, on a pu lui proposer un programme sur mesure.

Atténuer les douleurs... même à distance

La plupart des séances de la maison sport-santé sont prodiguées en visioconférence. L'un des participants, atteint de mucoviscidose, suit ces sessions depuis Avignon. Pour lui, cette possibilité est une aubaine. "Les salles de sport peuvent être contre-indiquées à cause des germes", explique-t-il. "Là, il n'y aucun risque, et c'est un vrai complément aux soins. Ca simplifie la vie : on arrive mieux à marcher dans la rue, à vivre mieux...".

Corinne pratique la boxe depuis un an et demi avec sa coach sportive Cécile. 

Il y a un an, je n'aurais jamais pu faire ça ! L'activité évolue avec notre condition. Il y a un véritable bénéfice : aujourd'hui, j'ai même pu refaire du vélo, de la randonnée, grâce aux séances avec Cécile. Ca redonne le goût de l'effort.

Corinne, usagère de la maison sport-santé de Montpellier.

Corinne évalue toujours sa douleur avant et après la séance. Systématiquement, celle-ci s'atténue après l'exercice physique. "La libération d'endorphine par le sport, ça marche bien sur les douleurs chroniques ! Ca agit autant que la morphine ! C'est pour ça que je m'y accroche.".

Des maisons sport-santé dans tous les départements

A Montpellier, l'établissement reconnu "maison sport-santé" est géré par Mooven, une start-up créée il y a douze ans en Lorraine. Elle accompagnait à l'origine les enfants atteints de cancer après leur sortie d'hôpital, avant d'élargir son public.

Au moins une structure semblable est désormais accessible à tous dans chaque département d'Occitanie. Toute personne - malade ou pas, quel que soit son âge - qui souhaite se remettre à l'activité physique pour son bien-être peut s'y adresser. Toutefois, le fonctionnement est encore en rôdage et la prise de rendez-vous n'est pas toujours aisée.

Retrouvez ici la carte de toutes les maisons sport-santé.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.