Montpellier : la députée Muriel Ressiguier demande la dissolution de la Ligue du Midi

La députée France Insoumise de la 2e circonscription de l'Hérault vient d'adresser au premier ministre une demande de dissolution de la Ligue du Midi. En cause, l'opération récente de vandalisme visant une association qui accueille des mineurs étrangers isolés à Montpellier.

La Ligue du Midi à Montpellier. Illustration
La Ligue du Midi à Montpellier. Illustration © France 3 Languedoc-Roussillon - Daniel De Barros
La Ligue du Midi doit être dissoute, explique en substance Muriel Ressiguier qui s'insurge contre la récente mise à sac de l'association Réseau Accueil Insertion Hérault (RAIH) de Montpellier qui accueille et accompagne les mineurs étrangers isolés.

Une demande de dissolution pour propos et actes contraires à la loi 


La députée de la seconde circonscription de l'Hérault a adressé jeudi une demande de dissolution de la Ligue du Midi auprès du premier ministre, Édouard Philippe et du ministre de l’intérieur, Gérard Collomb selon les termes de l'article L. 212-1 du code de la sécurité intérieure. Muriel Ressiguier s'insurge contre la récente mise à sac du local de l'association montpelliéraine  Réseau Accueil Insertion Hérault mais aussi contre les propos d'incitation à la haine tenus lors de cette action de vandalisme.

La députée précise : "Je condamne avec la plus grande fermeté cette exaction contraire aux lois ainsi qu’aux valeurs humanistes et universalistes de notre République. Depuis de nombreuses années, comme tous ceux qui sont engagés dans la lutte contre toutes les discriminations, je refuse la banalisation de l’expression de la haine de l’autre et de la violence".


Une action commando revendiquée et filmée par la Ligue du midi 


Préméditée et assumée, cette opération a été réalisée en plein jour le vendredi 30 juin à 10h, contre le local de l’association Réseau d’Accueil et d’Insertion de l’Hérault (RAIH) situé rue Castilhon à Montpellier.  Les auteurs (moins d'une dizaine) ont agi à visages découverts et se sont exprimés ouvertement en se filmant. Cette vidéo intitulée « On est passé chez les collabos » a été diffusée et circule sur les réseaux sociaux. Pour la députée de l'Hérault, non seulement son contenu est scandaleux, mais il est condamnable au sens de la loi puisqu'il constitue une incitation à la haine et à la violence.

De son côté, la Ligue du Midi ne conteste pas, puisqu'elle l'a filmée et diffusée et signée, la réalité de cette attaque et des propos tenus lors de l'intrusion dans le local de l'association. En revanche les identitaires minimisent les dégâts matériels occasionnés et soulignent qu'ils n'ont pas violenté physiquement les membres de l'association présents.

Une enquête est en cours. Les investigations sont menées par les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault et supervisées par le procureur de la République de Montpellier.
L'association Réseau Accueil Insertion Hérault
L'association RAIH concourt à la protection et à la prise en charge des mineurs étrangers isolés et ainsi exposés à un danger grave. Elle veille, pendant leur séjour sur le territoire, à leurs conditions d'éducation, de formation, de santé conformément à la Convention des Droits de l'Enfant.
Chaque année depuis 2002, l'association a accueilli et « hébergé » entre 25 et 30 jeunes, évalué leur situation et proposé une orientation, un transfert vers un autre lieu en France ou à l’étranger, une prise en charge par l’Aide Sociale à l'Enfance ou le retour au pays d’origine.
RAIH met à disposition sa structure, sa pratique professionnelle et son réseau pour soutenir et aider les mineurs étrangers isolés et proposer des solutions adaptées à chacune des situations.

L'association est basée au 7 rue Castilhon 34000 Montpellier
Téléphone : 04 67 92 08 19
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
violence faits divers immigration société solidarité justice politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter