Montpellier : du sport et de la cuisine pour aider les femmes à traverser les épreuves du cancer

Comment aider les femmes atteintes d'un cancer ? Depuis 10 ans, c'est le travail de l'association Etincelle basée à Montpellier. Grâce à des ateliers spécifiques comme la cuisine ou encore l'aviron. Ils permettent à ces femmes de mieux traverser les épreuves de la maladie.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
L’association Etincelle, basée à Montpellier, accompagne les femmes atteintes d’un cancer pour les aider à mieux traverser les épreuves de la maladie. L’association propose des ateliers spécifiques comme la cuisine ou encore l’aviron.

Le sport comme remède pour le moral


Depuis septembre dernier, et tous les mardis matins, l’aviron est proposé aux femmes atteintes de cancer.

Les discours ont un peu changé de la part du corps médical, on sait que de toute façon on doit pratiquer l’activité physique pendant et après les traitements, cela peut diminuer le risque de récidive de certains cancers.


Les étincelles découvrent que l'aviron est un sport collectif, un sport tout indiqué dans le cas du cancer. En effet, sa gestuelle n'a rien de traumatisant pour le haut du corps.

Le reportage de Jean-Michel Escafre et Valérie Banabéra
Comment aider les femmes atteintes d'un cancer ? Depuis 10 ans, c'est le travail de l'association Etincelle basée à Montpellier. Grâce à des ateliers spécifiques comme la cuisine ou encore l'aviron. Ils permettent à ces femmes de mieux traverser les épreuves de la maladie. ©France 3 LR

La cuisine pour retrouver le goût et les saveurs


La maison Etincelle propose également des ateliers épicés autour de la cuisine.
Pour certaines, la cuisine peut s’avérer être une reconstruction, Valérie a perdu l’odorat et le goût après son cancer :

Cela me permet de travailler justement cette reprise du goût, de retrouver ces saveurs, plus les goûts sont forts, plus je les sens, c’est agréable pour moi de retrouver un petit peu de ces goûts et ces saveurs.


De l’équilibre, du plaisir et surtout du partage, quoi qu’il en soit, les ateliers Etincelles c’est bon pour le moral.