Montpellier : Orchestra-Prémaman veut supprimer 140 emplois à Saint-Aunès et Saint-Jean-de-Védas

Inquiétude pour les 115 salariés des sites logistiques Orchestra-Prémaman de la métropole de Montpellier. Le groupe textile héraultais annonce leurs fermetures et le transfert de l'activité dans le Pas-de-Calais, à Arras. 25 postes seront aussi supprimés au siège de Saint-Aunès.
Le siège d'Orchestra-Prémaman est à Saint-Aunès, près de Montpellier - 2020.
Le siège d'Orchestra-Prémaman est à Saint-Aunès, près de Montpellier - 2020. © F3 LR

Le groupe Orchestra-Prémaman, basé à Saint-Aunès, près de Montpellier, a présenté ce 17 février, un projet de réorganisation de ses activités auprès de ses instances représentatives du personnel, ainsi qu’à ses salariés. Cela passe par la suppression de 140 postes dans l'Hérault.
115 dans les centres logistiques de Saint-Aunès et de Saint-Jean-de-Védas qui seront fermés et 25 au siège du groupe à Saint-Aunès.

Ce plan vise à soutenir, selon la direction, son ambition de devenir la marque leader, digitale et physique, du monde de l’enfance.
  

81 magasins fermés dans le monde et 44 en France


Ce projet de réorganisation permettra d’accompagner et d'accélérer le redressement nécessaire et durable du groupe, déjà amorcé depuis l’ouverture de sa procédure de sauvegarde le 24 septembre 2019, en pérennisant l'activité.

La réorganisation passe par le recentrage du groupe sur ses cinq principaux marchés (France, Belgique, Suisse, Maroc et Grèce), impliquant : 
Une boutique Orchestra-Prémaman à Saint-Aunès, près de Montpellier - 2020.
Une boutique Orchestra-Prémaman à Saint-Aunès, près de Montpellier - 2020. © F3 LR


140 postes nets supprimés à Montpellier


Au total, cette réorganisation devrait entrainer en France à la suppression de 149 emplois en magasins. Plus 115 postes logistiques et 38 postes au siège, tous situés dans l'agglo de Montpellier. S’ajouteront environ 300 postes supprimés à l’étranger.

Dans le même temps, 13 postes seront créés au siège de Saint-Aunès, soit une perte nette de 25 postes, ainsi que 130 postes à l’entrepôt d’Arras au sein de la coentreprise ORLOG (proposés comme postes de reclassement).

Pour la déléguée syndicale CGT de Montpellier, jointe par France 3 Occitanie, ce plan de réorganisation et le PSE arrivent trop tardivement.
 

Nous allons discuter de ce plan de réorganisation et des propositions de la direction avec un avocat et un expert comptable. Ce PSE arrive trop tard, les mesures auraient dû être prises il y a au moins 8 mois. La direction a trop attendu et la situation s'est encore plus dégradée. Nous allons essayer de réduire le nombre de suppressions de postes dans le réseau de distribution et le nombre de fermetures de magasins en France, il peut y avoir des repreneurs.

 
Le centre logistique Orchestra-Prémaman à Saint-Aunès, près de Montpellier - 2020.
Le centre logistique Orchestra-Prémaman à Saint-Aunès, près de Montpellier - 2020. © F3 LR

Orchestra-Prémaman, emploie actuellement 2.920 collaborateurs. Cette entreprise française leader international de la vente de détail de vêtements d’enfants et de produits de puériculture est confrontée aux changements de marché.
Créée en 1995 par Chantal et Pierre Mestre, Orchestra après une très forte croissance (notamment avec le rachat de Prémaman en 2012) et un développement soutenu en France et à l’international a dû se confronter à une transformation du marché. Baisse de la natalité, changement des modes de consommation avec l’avènement des marchés de l’occasion et de la seconde main, concurrence accrue avec l’arrivée d’acteurs digitaux.

Selon un communiqué de presse, ce plan de réorganisation s’inscrit dans le plan de sauvegarde qui sera présenté au tribunal de Commerce spécialisé de Montpellier.
Une audience est par ailleurs fixée au 17 mars 2020, audience au cours de laquelle l’ouverture d’une seconde période d’observation de 6 mois devrait être demandée.

La cotation des actions sur Euronext Paris, suspendue depuis le 17 février 2020, reprendra le 18 février 2020.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie finances justice société entreprises