• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : environ 800 profs manifestent contre les suppressions de postes

Tous les syndicats représentant l'ensemble des personnels de l'Education nationale se mobilisent lundi 12 novembre 2018 comme ici à Montpellier. Il dénoncent la suppression de plusieurs milliers de postes malgré la poussée démographique dans le secondaire et les besoins de soutiens pédagogiques. / © T.Will/france3LR
Tous les syndicats représentant l'ensemble des personnels de l'Education nationale se mobilisent lundi 12 novembre 2018 comme ici à Montpellier. Il dénoncent la suppression de plusieurs milliers de postes malgré la poussée démographique dans le secondaire et les besoins de soutiens pédagogiques. / © T.Will/france3LR

Tous les syndicats de professeurs étaient réunis ce lundi matin à Montpellier pour manifester contre les nouvelles suppressions de postes prévues dès la rentrée 2019.

Par Margaux Tertre

Les professeurs étaient dans la rue ce lundi matin à Montpellier. 800 manifestants ont répondu à l'appel de tous les syndicats d'enseignants pour se mobiliser contre les 2 650 suppressions de postes dans les collèges et les lycées publics, 550 dans le privé et 400 dans l'administration prévues dès la rentrée 2019. 
Une journée de grève soutenue par la FCPE, la première fédération de parents d'élèves de France.
 
Tous les syndicats des personnels de l'Education nationale représentés lors de la grève du 12 novembre 2018 devant la préfecture à Montpellier. / © T.Will/france3LR
Tous les syndicats des personnels de l'Education nationale représentés lors de la grève du 12 novembre 2018 devant la préfecture à Montpellier. / © T.Will/france3LR

Les enseignants du secondaire dénoncent une dégradation importante des conditions d'enseignement et d'apprentissage. L'annonce de l'ouverture de 1800 postes dans le primaire ne convainc pas. D'après les syndicats, ces postes seraient déjà insuffisants. 
 
Environ 150 manifestants du secondaire à Nîmes devant le Carré d'Art ce lundi / © Daniel Moine/France 3 Languedoc-Roussillon
Environ 150 manifestants du secondaire à Nîmes devant le Carré d'Art ce lundi / © Daniel Moine/France 3 Languedoc-Roussillon

À Nîmes, professeurs et administratifs du secondaire se mobilisent également. Environ 150 manifestants étaient rassemblés ce lundi devant le Carré d'Art. Une motion unitaire devrait être remise au préfet dans la journée.
Dans le Gard, une trentaine de professeurs et administratifs du secondaire pourraient être concernés par les suppressions de poste. 

À Perpignan, ils étaient 500 enseignants mobilisés devant le Castillet et environ 30% de grévistes dans les collèges et lycées du département. 

Sur le même sujet

Le soulagement de Michael Guigou après la victoire du MHB sur Rhein Neckar

Les + Lus