• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : la justice lève la trêve hivernale pour l'expulsion d'un squat dangereux

A Montpellier, le squat appelé "le Château", ancien local de la SNCF. / © J. Meriot / France 3 LR
A Montpellier, le squat appelé "le Château", ancien local de la SNCF. / © J. Meriot / France 3 LR

Une décision de justice rarissime a été rendue mardi à Montpellier. Les 90 squatteurs du site appelé "le Château" n'ont plus droit à la trêve hivernale. Ils sont désormais sous la menace d'une expulsion, selon le tribunal, à cause de la vétusté du bâtiment.

Par Fabrice Dubault


Ce squat est un abri de fortune qu'ils vont devoir bientôt quitter… Le bâtiment, propriété de la SNCF, est occupé depuis le début de l'année par des squatteurs, en majorité des demandeurs d'asile. Un lieu vital pour ces SDF.

La justice veut déloger au plus vite les squatteurs. En cause, selon elle, la vétusté des lieux et une habitation au bord de l'effondrement… Un argument réfuté par les associations qui ont travaillé pendant près d'un an pour sécuriser l'endroit. Mais la décision du tribunal est sans équivoque.

Pour l'avocate qui gère le dossier, c'est un abandon total de la France envers ces réfugiés.
 

L'Etat qui a le devoir de proposer un hébergement aux demandeurs d'asile, l'Etat est donc défaillant !


L'avenir des 90 squatteurs est donc plus qu'incertain… Sous le coup d'une expulsion, ils n'ont aucune autre alternative, tant les centres d'accueil de Montpellier sont saturés. 
 
Montpellier : la justice lève la trêve hivernale pour l'expulsion d'un squat dangereux
Une décision de justice rarissime a été rendue mardi à Montpellier. Les 90 squatteurs du site appelé "le Château" n'ont plus droit à la trêve hivernale. Ils sont désormais sous la menace d'une expulsion. - F3 LR - Reportage : P.Barbin et V.Banabéra

Sur le même sujet

Gard : le champion automobile Kenjiro Shinozuka s'entraîne au circuit de Saint-Brès

Les + Lus