Montpellier : le “Karnaval des gueux” interdit par un arrêté préfectoral

Les participants se sont réunis en début de soirée pour le Karnaval des Gueux et ont déambulé dans les rues autour du centre historique de Montpellier, durant près de trois heures. / © Pascal GUYOT / AFP
Les participants se sont réunis en début de soirée pour le Karnaval des Gueux et ont déambulé dans les rues autour du centre historique de Montpellier, durant près de trois heures. / © Pascal GUYOT / AFP

Comme l'an dernier, le préfet de l'Hérault a pris un arrêté d’interdiction du "Karnaval des gueux" prévu le 25 février 2020 à Montpellier, à compter de 18 heures. Il a défini un périmètre en centre-ville interdit aux festivaliers.

Par Fabrice Dubault


Jacques Witkowski, préfet de l'Hérault, a décidé par arrêté préfectoral d'interdire la tenue du "Karnaval des Gueux" dans le centre-ville de Montpellier. Cette décision fait suite aux troubles et dégradations commis lors des précédentes éditions.

Il avance des problèmes de sécurité pour les biens et les personnes.
 

Violences et débordements en 2017 et 2018


Depuis plusieurs années, des débordements récurrents sont constatés lors de cet événement. Les bilans des années précédentes font état de nombreuses dégradations de biens (panneaux, vitrines, véhicules, feux de poubelles, tags…) et, plus grave encore, d’altercations avec des passants, des automobilistes, et d’agressions envers les forces de l’ordre ayant entraîné des blessures.
 

Le risque prévisible d’exactions violentes et d’incitation à la violence lors du défilé dit du «Karnaval des Gueux», l’absence d’organisateur identifié et de déclaration préalable en préfecture accompagnée du parcours prévisionnel ont justifié cet arrêté d’interdiction" explique le communiqué de la préfecture de l'Hérault.


Le secteur du Grand centre interdit et contrôlé


Un périmètre d’interdiction a été déterminé en lien avec la mairie de Montpellier. Il correspond au secteur Grand Centre : Ecusson / Plan-Cabane / Gare (Voir carte ci-dessous).

Par ailleurs, le maire de Montpellier a décidé, par arrêté, la fermeture des halles Laissac et Castellanes à partir de 19 heures, et a interdit l’installation de terrasses.

Toute violation de cet arrêté expose les contrevenants aux sanctions prévues aux articles 431-9 et R 644-4 du code pénal :
  • pour les organisateurs - 6 mois d’emprisonnement et 7.500 euros d’amende
  • pour les participants - une contravention de 4ème classe, soit 135 euros

Sur le même périmètre, le préfet a édicté des mesures d'interdiction (vente, transport et consommation de boissons alcoolisées, détention et utilisation d'objets dangereux - matériels inflammables, engins pyrotechniques, armes par destination) pour faciliter l'action des forces de l'ordre et des services de secours.
 
Carte du périmètre d'interdiction du "Karnaval des gueux" 2020. / © Préfecture de l'Hérault
Carte du périmètre d'interdiction du "Karnaval des gueux" 2020. / © Préfecture de l'Hérault

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus