• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : Occitan et pédagogie alternative, à la découverte des calendrettes

A Montpellier, il existe trois calendretas. / © FR3 Occitanie
A Montpellier, il existe trois calendretas. / © FR3 Occitanie

La pédagogie alternative est en vogue. Dans les calendretas, on met l’accent sur l’autonomie de l’enfant, et sur l’implication des parents. Autre particularité : on y parle français et occitan. Reportage à Montpellier.

Par RD

Créée en 1982 dans le quartier Figuerolles, la Calendreta dau Clapas est l’une des trois calendrettes de Montpellier.

Ici, l’enseignement se fait dans deux langues : le Français, et l’Occitan. Mais ce bilinguisme n’est pas la seule particularité des calendretas.

On y pratique une pédagogie alternative, basée sur l’autonomie de l’enfant. Chacun avance à son rythme. Pas de notes, mais un système de couleurs, que les élèves apprécient. Autre originalité : un permis de circulation :

"A partir du moment où on l’a, on peut partir seul se laver les mains, aller aux toilettes, aller faire des photocopies", explique Fanny Martin, parent d'élève.

Le reportage de Pascaline Arisa et François Jobard :
Montpellier : Portes ouvertes dans les écoles Calandreta


La marque de fabrique de ces écoles, c’est aussi une forte implication des parents. Ce sont eux qui sont à l’origine des écoles, associatives. Et ils sont présents au quotidien.

"Avec les parents, on essaye de participer à l’éducation des enfants ensemble, et pas chacun dans son coin sans échanger" souligne Laurent Vallier, directeur de la Calendreta dau Clapas.

24 calendretas, un collège et un lycée accueillent aujourd’hui en Languedoc-Roussillon près de 2000 élèves bilingues.


Interview de Laurent Vallier, directeur de la Calendreta dau Clapas


A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : un mort et 2 blessés dans une collision entre 2 jet-skis au large de Marseillan

Les + Lus