Montpellier : Orchestra a signé une conciliation avec ses créanciers pour sauver le groupe textile

Le groupe Orchestra-Prémaman, spécialisé dans les vêtements pour enfants, vient d'annoncer que le protocole de conciliation avec ses créanciers bancaires a été homologué cette semaine, par le tribunal de commerce de Montpellier.

Le siège d'Orchestra est à Saint-Aunès près de Montpellier.
Le siège d'Orchestra est à Saint-Aunès près de Montpellier. © Journal de l'emploi.fr

Ce protocole, qui avait été conclu le 13 juin, doit "permettre le réaménagement de l'endettement financier du groupe Orchestra et l'apport de nouvelles liquidités", a indiqué le groupe textile basé à Saint-Aunès, près de Montpellier.
 

23 millions d'euros de financement


Le tribunal de Montpellier a également entériné mardi un protocole de conciliation entre l'actionnaire majoritaire d'Orchestra-Prémaman, Yeled Invest, et ses créanciers financiers.
Le groupe rappelle d'autre part qu'il a conclu le 11 juillet un accord avec la Banque Themis et des financeurs, en vue d'un financement de 23,5 millions d'euros.

Ce financement sera à disposition d'Orchestra-Prémaman au plus tard le 7 septembre.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie mode sorties et loisirs finances industrie emploi