Montpellier : la patineuse Cathy Galière sort son deuxième roman policier

Cette ancienne athlète de haut niveau en patinage artistique mène deux carrières de front. La romancière montpelliéraine publie un nouveau livre. Cathy Galière dirige également une école de roller dont les élèves brillent au palmarès international. 

Cathy Galière présente "La valse des têtes" son deuxième polar
Cathy Galière présente "La valse des têtes" son deuxième polar
Cathy Galière est romancière. En réalité, ce n’est pas son vrai métier ! La Montpelliéraine est d’abord patineuse. Elle fait ses premiers pas sur la glace à l’âge de cinq ans, avant d’intégrer l’Equipe de France. Puis les études et l’absence de partenaire poussent la jeune femme à raccrocher ses patins. "A Londres, explique-t-elle, on m'a offert une paire de rollers, un cadeau qui a tout changé !" De sauts en pirouettes, Cathy importe cette nouvelle discipline acrobatique en France et crée son école, il y a bientôt 20 ans. A l'Ice&Roller School Montpellier, on pratique le Roller en ligne artistique (en anglais In Line Skating). Ce sport méconnu, proche du patinage artistique, reste peu pratiqué. Sauf à Montpellier où il a de nombreux adeptes. Le club est l'un des plus réputés et compte 76 licenciés. 
Cathy Galière en démonstration de roller artistique
Cathy Galière en démonstration de roller artistique © Cathy Galière

Reconnue internationalement, Cathy Galière est également la co-fondatrice de la WIFSA (World Inline Figure Skating Association) qui regroupe aujourd’hui une vingtaine de pays. 

L'écriture me libère

Et puis, il y a deux ans, la patineuse profite d’une sieste et du calme à la maison pour noircir ses premières pages. En réalité, ce ne sont pas les premières ! Depuis longtemps, Cathy aime écrire. « Cela me libère, me détend et m’entraîne dans un autre monde, où je peux faire vivre des personnages à ma guise. J’écris le matin et le soir, après ma journée de travail. C’est devenu une sorte de rituel ». La chorégraphe a déjà écrit plusieurs contes pour la mise en scène de ses spectacles de patinage sur roller en ligne.

Je procède comme pour une chorégraphie

« Je procède comme pour la chorégraphie d'un spectacle, cela sort instantanément. Quand j’écris, c’est pareil, je ne connais pas la phrase d’après ».

Cathy Galière


Six mois plus tard, le polar est bouclé et édité. Il sort sous le titre « Le bal des morts ». Son premier roman policier raconte l’enquête de Lauren, lieutenant de police parisienne, et de Sith un flic anglais. L’énigme les fera remonter jusqu’à la guerre de 1870 et à un certain pacte. Son héroïne revient aujourd’hui dans « La Valse des Têtes », seconde enquête de ce qui devrait être une trilogie.

« Je ne sais pas si mon troisième polar sera bon et s’il sera édité", doute encore Cathy. Elle reste prudente, "mon prochain livre devrait s’appeler « La dernière danse » mais comme mon éditeur m’a fait changer le titre du précédent et supprimer le premier chapitre, disons que cette dernière danse est encore provisoire ».
Souriante, la patineuse avoue avec malice que ce n’est pas son seul projet. En parallèle, elle écrit un autre livre « Armance », une intrigue amoureuse. En toile de fond, la romancière évoque les blessures de la 2ème guerre mondiale. Une nouvelle histoire de femme racontée par Cathy qui, à l’âge de 50 ans, a décidé de mener plusieurs vies.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
portrait culture sport patinage sur glace