Montpellier : PEPITE LR pousse les étudiants vers la création d'entreprise

Les lauréats du prix Pépite 2018 à Montpellier / © Pépite LR
Les lauréats du prix Pépite 2018 à Montpellier / © Pépite LR

Cette année, le prix PEPITE concerne 7 projets innovants d'entreprise d'étudiants-entrepreneurs issus de la région. Parmi les 7 lauréats, 5 garçons et 2 filles. Le vainqueur recevra un prix de 10 000 euros.

Par Laurent Beaumel

Créer son entreprise alors qu'on est encore étudiant, ne pas attendre les années pour tracer sa route et faire vivre ses idées certains en éprouvent le désir dès la faculté. C'est pour cette raison que le Ministère l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a créé en 2013 le dispositif PEPITE pour venir en aide à ses étudiants qui ont des idées mais qui ne savent pas comment s'y prendre pour les faire éclore. Le dispositif compte 31 antennes en France.


Le prix PEPITE, qu'est-ce que c'est ?


Avec l'aide des PEPITES (Pôles Etudiants Pour l'Innovation, du Transfert et l'Entrepreneuriat) les lauréats reçoivent une aide à la création d'entreprise. Sur l'ancien territoire du Languedoc-Roussillon, 300 dossiers sont répertoriés mais seulement 40 font l'objet d'un suivi par PEPITE. Cette année une vingtaine d'étudiants a candidaté et 7 ont été retenus.


Simon Dudan, le lauréat 2018 poursuit l'aventure

Vainqueur du prix 2018 Simon Dudan, a conquis le jury avec une application originale, Prelive. Son idée : permettre à tout un chacun de trouver un lieu de sortie et permettre à des musiciens d'avoir de la visibilité. Le site favorise les artistes locaux et des endroits sympas près de chez soi.
Le local est aussi un concept qui peut s'appliquer au monde musical.


Local, humain et écolo

Cette année encore les projets de plateforme numérique occupent le haut du pavé. Un seul de ces étudiants-entrepreneurs sera distingué. Le numérique est omni présent et la tendance est aux projets qui permettent aux gens de trouver des solutions dans des domaines trés différents.
Comment mieux prendre en compte par exemple, l'environnement maritime, comment donner le goût de la lecture, comment priviligier une nourriture de qualité, où trouver des bénévoles.
La jeunesse souhaite entreprendre, créer mais donner du sens à ses projets.
L'humain, le social et l'environnement sont des critères essentiels pour ces jeunes chefs d'entreprise.

Tom Véa est l'un des lauréats 2019. Il avoue que le fait d'être suivi par PEPITE LR est un plus, même si avec ses partenaires, il avait déjà de par ses études une petite idée de l'entrepreneuriat.
 

Quand on a 20 ans on peut avoir un souci de crédibilité. Souvent avec nos études nous avons la tête dans le guidon et beaucoup d'étudiants ont aucune idée de la façon dont fonctionne une entreprise. (Tom Vèa)


Le statut d'étudiant-entrepreneur est séduisant sur le papier mais pas toujours aisé à assumer. L'objectif de PEPITE LR est d'encourager et d'accompagner par une prestation individualisée les projets les plus aboutis.
Les étudiants ont souvent du mal à boucler leur fin de mois. Ces prestations proposées peuvent concerner, une étude marché ou un plan communication que le budget étudiant ne permet pas de se payer. 


7 lauréats pour le concours 2019


PEPITE-LR se situe bien en amont de l'accompagnement des pépinières et incubateurs. Parmi les lauréats de l'édition 2019 on trouve 5 garçons et deux filles.
Le vainqueur recevra un chèque de 10 000 euros. Un coup de pouce qui lui permettra de poursuivre son rêve. 
 
  • Robin Alauze et "Lineup Ocean". Son  ambition est de développer de nouveaux ouvrages de protection côtière, à la fois écologiques et récréatifs. 
 

mon projet consiste à développer un nouveau type de récifs artificiels dernière génération pour protéger les plages lors des tempêtes...Les aménagements traditionnels tels que nous les connaissons aujourd'hui ne nous protégerons plus...L'élévation rapide du niveau des mers, 1 mètre dans le meilleur des cas, la pression démographique nous oblige à agir vite! (Robin Alauze)

 
  • Emmanuel Aujouannet à lui eu l'idée de "Bénégo", une plateforme communautaire qui simplifie le bénévolat sportif en connectant les besoins des organisations sportives aux bénévoles passionnés par le sport.
  • Bastien Filoche et "Fastoche" propose un marché en ligne de produits locaux pour les professionnels qui fonctionnent en circuit-court.
  • Laura Gobert l'une des deux candidates retenue aime les animaux et les enfants. "Le Rat Curieux" veut lui faire naître le plaisir de la lecture, à l'heure des réseaux sociaux et des jeux vidéos, chez les enfants grâce à une pédagogie innovante basée sur la collaboration et la créativité.
  • Arthur Lemaire a une solution d’aménagement urbain qui offre un accès gratuit à de l’électricité, grâce à des prises secteur, intégrées dans l’aménagement autour d’un arbre solaire. Son projet s'appelle "Élio’s"
  • Tom Vea et "Fraichy" propose une plateforme qui permet de faire ses courses en ligne, auprès des commerçants de quartier de sa ville, pour se faire livrer à domicile ou au bureau.
  • Adeline Lefebvre avec "LoopEat" a pour mission de lutter contre le tout jetable en mettant en place une économie circulaire de vaisselle réutilisable.

 

Le prix régional PEPITE attribué à un projet de StartUp d'une étudiante de l'université Paul Valéry de Montpellier.

LoopEat, jeune startup créée par Adeline Lefebvre, étudiante à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3, remporte le prix régional PÉPITE.
Elle gagne ainsi le droit de participer à la finale nationale, programmée le 10 octobre à Paris, qui récompensera les meilleurs projets entrepreneuriaux, portés par les étudiants et jeunes diplômes qui ont suivi la formation PÉPITE au cours de l'année 2018-2019.

Lutter contre les emballages

LoopEat prône une consommation responsable et lutte contre l'emballage jetable des plats à emporter via un dispositif de consigne mis en place en partenariat avec des restaurateurs montpelliérains. Associée à Clémence Hugot, ingénieure en biologie, Adeline Lefebvre s’est inscrite, en septembre 2018, dans un cursus de formation continue à l'Université Paul-Valéry, afin de suivre les formations PÉPITE en lien avec l’entrepreneuriat.

LoopEat : projet militant

Les deux cofondatrices souhaitent contribuer à la réduction du volume des déchets dans les centres villes et améliorer ainsi le bilan écologique des aliments consommés lors des ventes à emporter.
Elles lancent leur idée d’entreprise en 2018 pour changer l’habitude de consommation qui est "acheter et jeter" en un nouveau mode qui serait "acheter et rendre".

En s’engageant dans les trois mesures proposées par PÉPITE - le Statut National d’Étudiant Entrepreneur (SNEE), le Diplôme d’Étudiant Entrepreneur (D2E) et le PÉPITE Starter - Adeline a consolidé le projet en bénéficiant des cours sur la création d’entreprise et de l’accompagnement de Sylvain Balard d’Initiative Occitanie, le 1er réseau associatif régional de financement des créateurs d'entreprise.
Julien Roque, maître de conférence en droit privé à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, l’a accompagné tout au long de son projet dans le cadre du cursus PÉPITE.
 
Un projet déjà primé

LoopEat a participé à plusieurs concours durant l’année 2018-2019 et remporté le challenge régional de la Social Cup fin 2018.
L'entreprise a intégré en juin 2019 Alter’ Incub, l’incubateur d’innovation sociale basé à Montpellier.
Le projet, s’intégrant pleinement dans le domaine de l’entrepreneuriat social, a permis à LoopEat d'être labellisée "entreprise de l’Économie Sociale et Solidaire" en août 2019.

Les développements à venir

Les deux principaux objectifs de LoopEat à court terme sont :
Le lancement d’une campagne de financement participatif (crowdfunding) destiné à développer la livraison zéro déchet en partenariat avec une coopérative de coursiers à vélo
L’extension du réseau de restaurateurs utilisant les contenants consignés LoopEat à Montpellier.
A plus long terme, les deux créatrices souhaitent développer la coopération européenne avec les quelques entreprises ayant la même activité (Belgique, Allemagne, Suisse…) et s’implanter dans d’autres villes de France (Nîmes, Marseille, Lyon…).

Plus d'informations

Le site de LoopEat
Présentation du projet en vidéo
Le prix PÉPITE
La campagne de financement de LoopEat

actualisé le 28 septembre 2019

Sur le même sujet

Les + Lus