Montpellier : la politique vue par les jeunes du lycée Jules Guesde

Publié le Mis à jour le
Écrit par Joane Mériot

Quel regard les jeunes portent sur la campagne électorale ? Au lycée international Jules Guesde de Montpellier, 15 jeunes préparent leur entrée à Sciences Po. Ils ont déjà une conscience politique et suivent des ateliers pour les amener à réfléchir sur les grands enjeux de notre monde.

Ils ne sont pas tous majeurs, ils ont entre 17 et 18 ans, et ils s’intéressent à la politique.

Justine, Arthur et Célia sont en Terminale section prépa Sciences PO. Chaque semaine ils débattent pendant deux heures de la politique nationale et internationale avec leurs professeurs. A quelques jours du premier tour de la présidentielle, la campagne est au cœur de leurs échanges.

Mais se sentent-ils représentés par les candidats?


Les personnages politique ne sont pas assez représentatifs de la réelle population du monde dans lequel on vit vraiment, ils sont hors du temps.
Les jeunes, les femmes, les ouvriers, les agriculteurs ne sont pas assez représentés selon moi
 


Je pense surtout que les candidats s’intéressent aux électorats qui vont leur rapporter des voix et les jeunes font partie d’un électorat certes mais qui n’est pas majoritaire et qui a des gros taux d’abstention


Pour aiguiser leur réflexion, ils n'hésitent pas à multiplier les sources d'informations tout en rêvant d'une démocratie plus participative.



Je m’engagerais peut-être plus tard, mais pour l’instant il n’y a pas grand-chose qui me donne envie.


Le 23 avril ceux qui ont la majorité glisseront leur vote dans l'urne mais tous ces élèves ont l'intention d'encourager les septiques à accomplir leur devoir citoyen.

Le reportage de Delphine Aldebert et Juliette Mörch 


durée de la vidéo: 02 min 20
Montpellier : la politique vue par les jeunes du lycée Jules Guesde ©France 3 LR