Montpellier : les salariés de Carrefour manifestent

Hypermarchés filtrés ou bloqués par des alignements de chariots: faire ses courses de Pâques dans certains magasins Carrefour samedi tenait de la gageure au vu de la forte mobilisation des salariés, décidés à défendre leurs emplois et leur pouvoir d'achat. Comme ici au carrefour de Montpellier, avenue de la justice de Castelnau. / © JM Escaffre
Hypermarchés filtrés ou bloqués par des alignements de chariots: faire ses courses de Pâques dans certains magasins Carrefour samedi tenait de la gageure au vu de la forte mobilisation des salariés, décidés à défendre leurs emplois et leur pouvoir d'achat. Comme ici au carrefour de Montpellier, avenue de la justice de Castelnau. / © JM Escaffre

Hypermarchés filtrés ou bloqués par des alignements de chariots: faire ses courses de Pâques dans certains magasins Carrefour samedi tenait de la gageure au vu de la forte mobilisation des salariés, décidés à défendre leurs emplois. Exemple à Saint-Jean de Védas et Montpellier. 

Par OLC avec l'AFP

Au moins 300 magasins intégrés étaient impactés par le mouvement de grève lancé par FO et la CFDT, et relayé séparément par la CGT, au lendemain d'une mobilisation dans les entrepôts. Dans la matinée, la CFDT a recensé 170 hypermarchés (sur 220) mobilisés et 130 supermarchés (sur environ 470), avec un taux de grévistes avoisinant "50%".

"Plan de transformation"


Partout, la mobilisation se traduisait par des rassemblements devant les magasins, du "filtrage" aux entrées comme à Montpellier, avenue de la justice de Castelnau, ou carrément des blocages, Cette mobilisation est le point d'orgue de l'inquiétude et la colère qui montent depuis l'annonce le 23 janvier par Alexandre Bompard, PDG du groupe depuis l'été dernier, de son "plan de transformation" s'accompagnant de la suppression de milliers d'emplois.


Carrefour: les salariés manifestent à Saint-Jean de Védas et Montpellier
Hypermarchés filtrés ou bloqués par des alignements de chariots: faire ses courses de Pâques dans certains magasins Carrefour samedi tenait de la gageure au vu de la forte mobilisation des salariés, décidés à défendre leurs emplois. Exemple à Saint-Jean de Védas et Montpellier.  - JM Escafre et C. Bestard

Fermetures dès le 30 juin


S’ils ne retrouvent pas de repreneur, les premiers magasins à fermer leurs portes en ex-Languedoc-Roussillon (une quinzaine au total) seraient les magasins de Carcassonne (La Bouriette) dans l'Aude, Beaucaire et Alès (Silhol et Prairie) dans le Gard, Lunel dans l'Hérault et Plaisance du Touch (Haute-Garonne), le 30 juin 2018.
Les autres fermetures s’enchaîneront après les 7, 13 et 21 juillet 2018.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus