Montpellier : Souleymane, un Guinéen de 24 ans en CDI dans une boulangerie va devoir quitter la France

Publié le
Écrit par Olivia Boisson et Valentine Leboeuf
A 24 ans, Souleymane, embauché en CDI dans une boulangerie de Fabrègues, dans l'Hérault, va devoir quitter le territoire français sous 30 jours.
A 24 ans, Souleymane, embauché en CDI dans une boulangerie de Fabrègues, dans l'Hérault, va devoir quitter le territoire français sous 30 jours. © A. Guiraud / FTV.

Sa demande d’asile avait été refusée et il risquait l’expulsion. Souleymane, un Guinéen de 24 ans va devoir quitter la France sous 30 jours. En CDI depuis un an dans une boulangerie de Fabrègues, dans l’Hérault, il compte déposer un recours devant le tribunal administratif.

Mauvaise nouvelle pour Souleymane Sow. Ce Guinéen de 24 ans va devoir quitter le sol français sous 30 jours. Nous l’avions rencontré il y a quelques jours, alors qu’il travaillait au cœur d’une boulangerie d’insertion, à Fabrègues, dans l’Hérault.

Il disait alors être venu en France en 2018 pour avoir une vie meilleure.

"Obligation de quitter le territoire"

Un courrier est parvenu jusqu’à Souleymane. Le préfet de l’Hérault notifie à l’homme de 24 ans, par un arrêté préfectoral, l’obligation de quitter le territoire sous un délai de 30 jours ainsi qu’une "interdiction de retour de 4 mois."

Contacté par téléphone, Souleymane Sow affirme vouloir déposer un recours contre cette obligation de quitter le territoire, devant le tribunal administratif.

"J’aimerais bien rester ici pour sécuriser ma vie"

Souleymane Sow a quitté la Guinée car il subissait des violences de la part de sa famille. Aujourd’hui, il travaille à la boulangerie Pain et Partage à Fabrègues, dans l’Hérault. Un métier "qui lui a sauvé la vie", dit-il. 

Lorsque nous l'avions rencontré, son employeur confiait : "Je ne comprends pas que l’on puisse prendre quelqu’un, que l’on puisse l’aider, l’accompagner, investir sur lui et que maintenant tout s’arrête parce qu’on ne l’autorise pas. Alors qu’il vit en France, il travaille en France, il dépense son argent en France, je trouve ça inadmissible."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.