Montpellier : des suspicions de coronavirus, toutes négatives, sont testées au CHU

illustration
illustration

Depuis l'annonce de l'épidémie de coronavirus en Chine, chaque semaine, le CHU de Montpellier accueille des patients pour des suspicions liées à cette maladie. Jusqu'à présent, tous les tests se sont révélés négatifs. Mais la prudence est de mise surtout depuis le premier cas mortel en France.

Par Fabrice Dubault


Le 14 février, un homme d'une soixantaine d'années a été pris en charge par le SAMU de Montpellier pour une suspicion de coronavirus.

Le cas a rapidement été pris très au sérieux par les personnels médicaux car le malade résidant à Lattes revenait d'un séjour en Chine après avoir fait escale dans au moins un autre pays étranger.

Un test de dépistage du coronavirus a été pratiqué immédiatement mais il faut environ 24 heures pour avoir le résultat des analyses.
Le patient a donc été mis à l'isolement.

Fort heureusement, le test est revenu samedi soir, négatif. Aucune présence de coronavirus n'était confirmée.

Depuis l'annonce de l'épidémie en Chine, le CHU de Montpellier a dû traiter plusieurs cas de suspicion de coronavirus. Notamment, le 30 janvier sur une personne revenant de Wuhan. Tous les tests pour le covid-19 se sont révélés négatifs à ce jour.
Il s'agissait le plus souvent d'un syndrome de grippe.

A lire aussi : “mes huit bars sont fermés”, un Montpelliérain revenu de Chine témoigne sur les conséquences du coronavirus.
 

Sur le même sujet

Les + Lus