• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : le toit de la cantine du collège Croix d'Argent très endommagé par la neige

Montpellier - une partie de la toiture du collège Croix d'Argent s'est effondrée - 8 mars 2018. / © F3 LR
Montpellier - une partie de la toiture du collège Croix d'Argent s'est effondrée - 8 mars 2018. / © F3 LR

Les collégiens du quartier Croix d'Argent à Montpellier n'ont plus de cantine. Le toit du bâtiment s'est effondré en partie sous le poids de la neige de mercredi dernier. Il faudra de gros et coûteux travaux pour le réparer. La cantine sera délocalisée jusqu'à fin juin dans un établissement voisin.

Par Fabrice Dubault

Mauvaise surprise vendredi dernier au collège Croix d'Argent de Montpellier.
A leur arrivée, les personnels de l'établissement scolaire découvrent que le toit du réfectoire s'est affaissé voire effondré sur une partie. La structure métallique qui le soutenait a cassé sous le poids conjugué de la neige et de l'eau de pluie.

Très vite, la première évaluation par les services du Département de l'Hérault montrent l'ampleur des dégâts. Les réparations seront longues et importantes.

Pour permettre aux ouvriers d'effectuer sans danger les travaux de renforcement du bâtiment, une grue a été installée pour soutenir l'infrastructure.
En attendant les prochaines expertises et pour assurer la sécurité des 650 élèves, les cours sont suspendus depuis mardi. Fin des vacances prolongées pour les élèves, dès lundi prochain.

Conséquence de cet accident, un service de restauration de remplacement est prévu jusqu'à la fin de l'année scolaire pour les 250 demi-pensionnaires.

Le montant des travaux est estimé à environ 1 million d'euros.

Montpellier : le toit de la cantine du collège Croix d'Argent s'est effondré
Les collégiens du quartier Croix d'Argent à Montpellier n'ont plus de cantine. Le toit du bâtiment s'est effondré en partie sous le poids de la neige de mercredi dernier. Il faudra de gros et coûteux travaux pour le réparer. La cantine sera délocalisée jusqu'à fin juin dans un établissement voisin. - F3 LR - Reportage : L.Calmels et V.Banabéra

 

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus