Municipales 2020 à Montpellier : l'étonnante affiche de campagne du mouvement “Nous Sommes”

Depuis quelques jours, les affiches de campagne d'Alenka Doulain fleurissent sur les murs de la ville de Montpellier. / © Capture twitter Alenka Doulain
Depuis quelques jours, les affiches de campagne d'Alenka Doulain fleurissent sur les murs de la ville de Montpellier. / © Capture twitter Alenka Doulain

À Montpellier, difficile de ne pas remarquer les affiches des candidats aux municipales. Celle du collectif "Nous Sommes" est étonnante. On y voit la tête de liste Alenka Doulain mise en avant sur un fond rouge et bleu. Une affiche qui contraste avec l'esprit collectif revendiqué par le mouvement.

Par Clément Barbet


Depuis quelques semaines, le mouvement "Nous Sommes", qui souhaite ravir la mairie de Montpellier à Philippe Saurel, organise des actions de communication qui sortent de l'ordinaire.

En décembre, il lançait les "tags propres" sur les trottoirs. Deux mois plus tôt, il dénonçait le greenwashing du maire de Montpellier à l'occasion du Pacte de Milan. 
 

Cette fois, c'est l'affiche du mouvement qui fait réagir.  L'aspect collectif et contributif vanté depuis le début de la campagne semble bien loin. Le mouvement préfère opter pour une hyper-personnalisation de sa candidate dont seul le prénom apparaît. Contactée par France 3, la tête de liste, Alenka Doulain, assume : 

On souhaite que cette affiche casse les codes. On assume d'être loin des affiches traditionnelles des campagnes municipales classiques. Les gens votent pour une tête de liste et pas un collectif.
Alenka Doulain 

 

 Dans les rues de Montpellier, les militants de "Nous Sommes" ont déjà commencé à afficher le visage de la tête de liste 
 
Deux affiches de campagne de Nous Sommes sous le rond point Charles de Gaulle à Castelnau-le-Lez. / © CBARBET/FTV
Deux affiches de campagne de Nous Sommes sous le rond point Charles de Gaulle à Castelnau-le-Lez. / © CBARBET/FTV


Inspiration américaine 

Impossible de ne pas penser au poster « HOPE » de Barack Obama, devenu une image-icône de la campagne victorieuse du président américain en 2008, et réalisée par l'artiste Shepard Fairey.

Le même artiste avait réalisé après les attentats du 13 novembre 2015, cette représentation de Marianne, allégorie de la République Française. 
 
Plus récemment, on note aussi des ressemblances avec l'affiche de celle qui est désormais la plus jeune représentante au Congrès américain : l'élue de New-York, Alexandria Occasio-Cortez. 
 
Validée où pas, cette nouvelle affiche aura au moins le mérite de faire réagir, et de permettre à la candidate de populariser cette nouvelle liste dans le paysage politique local. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus