Municipales 2020 à Montpellier : le grand oral des candidats à la faculté de droit

Montpellier - le grand débat des Municipales à la faculté de droit - 29 janvier 2020. / © F3 LR J.M.Escafre
Montpellier - le grand débat des Municipales à la faculté de droit - 29 janvier 2020. / © F3 LR J.M.Escafre

L'amphithéâtre de la faculté de droit de Montpellier était comble pour le grand débat organisé à l'occasion de municipales. Il a même fallu refuser du monde. 120 minutes de discussions avec les candidats autour de l'environnement, la sécurité et l'économie. Mais sans Saurel et sans Altrad.

Par Fabrice Dubault


Mercredi soir, c'était le premier grand oral entre les candidats aux municipales à Montpellier.
Le débat était organisé par les étudiants en sciences politiques de la fac de droit. On notera les absences remarquées de Mohed Altrad et Philippe Saurel, le maire sortant mais aussi du candidat RN.

Les 6 protagonistes présents, Alenka Doulain, Clothilde Ollier, Jean-Louis Roumégas, Alex Larue, Michaël Delafosse et Patrick Vignal n'ont pas vraiment échangé mais ils ont pu s'exprimer sur des thèmes qui concerne la population devant un auditoire nombreux, 400 personnes.
 
Montpellier - le grand débat des Municipales à la faculté de droit - 29 janvier 2020. / © F3 LR J.M.Escafre
Montpellier - le grand débat des Municipales à la faculté de droit - 29 janvier 2020. / © F3 LR J.M.Escafre


10 minutes pour convaincre !


Stress et derniers préparatifs pour les étudiants en sciences politiques à Montpellier... Le tout premier débat entre certains des candidats aux municipales se tient dans leur amphi.
 

On a été très heureux qu'ils nous prennent au sérieux et qu'ils acceptent.


Il faut du sérieux dans l'organisation et ici chacun à son rôle.
 

Moi, je m'occupe des chronomètres.


6 des candidats déclarés entrent dans l'arène.... Et c'est parti pour 2 heures de débat dans un amphi bondé.
Ils vont s'exprimer sur 3 thèmes : sécurité, économie et environnement... à commencer par la future zone d'urbanisation Cambacérès.

Dans le public, 2/3 d'étudiants qui semblent attentifs aux arguments. Une occasion unique de se faire une opinion.

La sécurité est la thématique qui provoque le plus de réactions et de questions... et puis, il y a le développement économique et les idées qui fusent...
 
  • Patrick Vignal propose de généraliser les trottinettes et veut un service pour les femmes victimes de violences. Il veut aussi vendre l'ancienne mairie pour créer un quartier d'affaires et faire fonctionner la ligne 1 du tram 24h/24..
  • Clotilde Ollier veut changer les mobilités, atteindre 300km de pistes cyclables et tendre vers le zéro déchet.
  • Alex Larue propose de garder nos cerveaux après leurs passages dans nos facs et développer les trains de frêt.
  • Michaël Delafosse veut s'opposer aux centres commerciaux en périphérie, créer une tarification éco-solidaire de l'eau et milite pour créer une Med Valley.
  • Jean-Louis Roumegas propose de créer 1.000 hectares de fermes urbaines pour alimenter les cantines scolaires.
  • Alenka Doulain veut un référendum à mi-mandat pour conforter ou remercier le maire.

Au final, petite frustration, les candidats ont peu échangé... ils n'avaient que 10 minutes chacun pour développer leurs idées mais avantage de l'exercice, on a évité la langue de bois.
 

Sur le même sujet

Les + Lus