Occitanie : 5 bonnes idées pour relancer les activités des associations après la crise du Covid

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S Mandrou et I.Petit-Félix
Le billard club de Foix a eu l'idée de sortir ses tables en extérieur durant la crise sanitaire de la Covid afin de pouvoir continuer les activités.
Le billard club de Foix a eu l'idée de sortir ses tables en extérieur durant la crise sanitaire de la Covid afin de pouvoir continuer les activités. © FTV

L'Occitanie compte 140 000 associations actives. Après la Covid et la mise en place du pass sanitaire, comment relancer la vie associative autour des loisirs et clubs de sport ? Salariés, bénévoles, adhérents et municipalités cherchent des solutions. Dimanche en politique leur donnent la parole.

En Occitanie, la vie associative est très dynamique et variée dans des domaines aussi différents que les loisirs créatifs, la culture, le sport ou la solidarité.

Un avant et un après la crise sanitaire

La vie associative joue un rôle majeur dans le maintien du lien social dont nous avons été particulièrement privé pendant la crise sanitaire.

Malheureusement, depuis la rentrée scolaire 2021, les associations ont du mal à redémarrer : perte d'adhérents après des fermetures successives, mise en place contraignante du pass sanitaire, manque de ressources en personnels, bénévoles ou lieux pour accueillir le public.

Comment retisser du lien social ? 

Pour en parler, Dimanche en politique s’installe à Foix, capitale de l’Ariège qui compte près de 400 associations, essentielles dans ce département rural. Nous sommes au Léo de Foix, le centre culturel Léo Lagrange et au complexe sportif de l'Ayroule.

A Montpellier, ce sont les acteurs du club de Taekwondo qui nous expliquent comment ils ont réussi à passer la crise sanitaire en se diversifiant.

Tous font preuve d'imagination pour maintenir les activités et le contact avec leurs publics. Voici le top 5 des idées que nous avons retenu.

1 - Grandir et se diversifier

Contrairement à d’autres associations, le 3MTKD (Montpellier Taekwondo) a vu ses demandes d’inscriptions augmenter cette année. Ce club, bien implanté dans les quartiers populaires, a su adapter son offre pendant la crise. Depuis le confinement, il s’est diversifié dans le soutien scolaire, d’abord en distanciel puis cette rentrée en présentiel pour les collégiens. Il s’est aussi lancé dans de nouvelles activités en extérieur, en proposant des séances de foot le mercredi après-midi.

A Foix en Ariège, c’est le club de billard qui est passé en version outdoor. Le champion de France, Matthieu Hingant a eu la bonne idée de sortir des tables pour s’adapter au contexte sanitaire et le succès a été immédiat.

Un succès au-delà de nos espérances puisque de nouveaux joueurs ont rejoint le club.

Matthieu Hingant, Président du billard club de Foix.

L’association, qui s’est équipée de tables plus légères, veut continuer à mener en parallèle des activités en salle et en extérieur chaque fois que cela est possible.

2 - Se serrer les coudes

VAL XV, ou le rapprochement malin de trois clubs de rugby : le Mas d’Azil, Daumazan et Montesquieu. Trois clubs historiques de la vallée de l’Arize qui ne forment aujourd’hui plus qu’une seule équipe. VAL XV est né pendant la pandémie, mais l’idée de ce regroupement était déjà dans l’air depuis un moment, explique l’un des co-présidents, David Daraux : "Mais attention : il s’agit d’un rapprochement, pas d’une fusion" insiste le dirigeant. Il ajoute : "Chaque commune a gardé sa propre association au cas où".
L’objectif est de conjuguer les forces pour faire vivre une équipe solide et pouvoir former des jeunes joueurs. Les entrainements se font alternativement à Montesquieu et Daumazan.

Le 19 septembre 2021, l'heure est au rassemblement des joueurs et de leurs ainés pour la reprise de la saison 2021/2022 comme on le voit sur cette photo postée sur le compte facebook du VAL XV.

3 - Simplifier l’étape Pass sanitaire

Au Léo de Foix, le centre Léo Lagrange, véritable pilier du monde associatif, on a réfléchi à la meilleure façon de gérer le pass sanitaire. Le centre propose 34 ateliers différents et pour ne pas démultiplier les contrôles, chaque nouveau participant signe une fiche d’engagement dès le départ auprès de la structure en montrant patte blanche. Il atteste de son pass sanitaire une fois pour toutes et ensuite peut profiter des activités à sa guise.

4 - Faire de la promo sur les réseaux

Proposer des animations et des rencontres en milieu rural, c’est exactement l’objectif des Foyers Ruraux. Ces structures associatives sont 2.200 en France et proposent des activités pour tous souvent à petits prix.
Mais hélas, la rentrée a vu chuter leur nombre d’adhérents, en particulier chez les personnes âgées comme l'explique Jacqueline Delorme, co-présidente des Foyers Ruraux de l’Ariège : "Nous avons perdu 50% de nos bénéficiaires".

Les gens ont peur, peur de l’autre, peur de sortir. Mais on a besoin d’être ensemble, en vrai pas à distance.

Jacqueline Delorme, co-présidente des Foyers Ruraux de l’Ariège.

Alors pour relancer les adhésions individuelles, rassurer et gagner de nouveaux publics, la fédération des Foyers Ruraux part en campagne. Un clip positif intitulé « Tant de choses à faire ensemble » invite chacun à retrouver le goût du collectif.

Tant de choses à faire ensemble ! from Foyers Ruraux on Vimeo.


5 - Laisser la place aux jeunes

Dynamiser la vie associative, relancer l’engagement, c’est le défi que veut relever l’adjoint aux sports de la mairie de Foix Fabien Guichou. Et pour ça, il a une solution : redonner aux jeunes l’envie de s’engager dans les associations. Mais pas seulement en tant qu’adhérent ou bénévole. Il propose de "laisser les commandes aux jeunes, leur proposer de participer au bureau des associations, leur donner des places de dirigeants".
Une bonne façon d’apporter du sang neuf au monde associatif, un peu essoufflé après ces longs mois de Covid. 

L'étude #Covid-19 : où en sont les associations un an après réalisée du 30 mars au 16 mai 2021 auprès de 833 responsables d’associations d'Occitanie rapporte que les sujets d'inquiétude se répartissent de la façon suivante : 

  • Maintien du lien social à 63%
  • Baisse du nombre d'adhérents à 56% 
  • Situation financière à 45%

L'émission Dimanche en politique sur les associations est diffusée le 10 octobre à 11h30 sur les antennes de France 3 Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Anne-Sophie Mandrou prépare et présente l'émission avec les invités suivants : 

  • Jacqueline DELORME, Co-Présidente des foyers ruraux de l’Ariège  
  • Thierry PORTET, Directeur du « Léo de Foix » 
  • Fabien GUICHOU, Adjoint au maire sports, jeunesse et vie associative  
  •  Matthieu HINGANT, Président club de billard fuxéen 
  •  David DARAUX, Co-Président club de rugby VAL XV  

Le replay est disponible en cliquant dans le player ci-dessous ou bien sur la page de l'émission Dimanche en Politique Occitanie le lendemain de sa diffusion TV.

durée de la vidéo: 27 min 22
Dimanche en politique Occitanie - Comment relancer les associations après la Covid ?

Dimanche en politique Occitanie - Comment relancer les associations après la Covid ?

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.