Perturbateurs endocriniens : comment reconnaître et apprendre à se passer des substances chimiques qui dérèglent les organismes vivants

Ils sont partout dans la maison ! Dans la cuisine, dans la salle de bain, le salon, les chambres et menacent notre santé. La ville de Montpellier organise pour la première fois une semaine de sensibilisation contre ces substances chimiques. Les jeunes enfants et les femmes enceintes sont particulièrement concernés.

"Les perturbateurs endocriniens dans mon habitat : comment agir ?", c'est l'intitulé de cette semaine de sensibilisation, organisée par la municipalité montpelliéraine, du 25 au 30 septembre.

Au menu : des animations, conférences et expositions pour expliquer où se trouvent les principales sources d’exposition, les risques pour la santé et les solutions pour limiter le contact avec ces substances jugées dangereuses.

Les perturbateurs endocriniens, c'est quoi ?

Il s'agit de substances chimiques, d’origine naturelle ou artificielle, qui dérèglent le fonctionnement hormonal des organismes vivants.

Cet ennemi invisible peut perturber à long terme la croissance, la reproduction et le développement. Il peut aussi perturber les hormones qui régulent notre appétit, notre sommeil ou même notre humeur.

Pour apprendre à les débusquer et à s'en passer, de nombreux ateliers sont organisés au cours de cette semaine de sensibilisation.

Visite d'un appartement "témoin"

À titre d'exemple, les Compagnons bâtisseurs et CPIE APIEU Territoires de Montpellier vous proposent la visite d'un appartement pédagogique : dans les différentes pièces d'un logement familial, vous serez invités à découvrir les perturbateurs endocriniens qui peuvent s'y cacher, et les produits alternatifs pour les remplacer.

Un atelier pour fabriquer des cosmétiques et produits ménagers sains

Autre proposition : une fois débusqués dans les produits utilisés au quotidien, apprendre à confectionner des produits de substitution comme un déodorant, un dentifrice, des tablettes pour le lave-vaisselle ou encore de la lessive.

Selon Santé Publique France, des perturbateurs endocriniens avérés ou suspectés sont présents dans l’organisme de tous les Français, avec des taux d’imprégnation plus élevés chez les enfants.

Cumulés en "cocktail", les perturbateurs endocriniens peuvent avoir un effet combiné redoutable pour les femmes enceintes et provoquer des retards de langage et du développement intellectuel chez l'enfant.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité