• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Plainte à la mairie de Montpellier : Christophe Cour nie avoir frappé Samira Salomon

© MaxPPP
© MaxPPP

L'élue chargée des espaces verts, Samira Salomon l'accuse de l'avoir frappée mercredi dernier. Elle a porté plainte ce jeudi. L'adjoint au maire, Christophe Cour nie les faits. 

Par Cathy Dogon

Christophe Cour s'est confié au micro de France Bleu. L'adjoint au maire en charge de l'écologie urbaine nie les accusations de sa collaboratrice, la conseillère municipale chargée des espaces verts, Samira Salomon.


Cette dernière a porté plainte jeudi, suite à un geste violent que lui aurait porté Christophe Cour la veille. Elle souffre d'une impotence de l'épaule et d'une entorse cervicale. 

Lui dénonce "des propos mensongers et totalement faux" : 

Je n'ai jamais frappé une femme de ma vie



Concernant les relations que les deux individus entretiennent, Christophe Cour a commenté : "ce n'est pas parce que nous n'avons pas le même avis sur un sujet anodin que l'on frappe quelqu'un". L'adjoint n'est pas revenu sur la fin d'après-midi du mercredi (jour de l'altercation), invoquant l'affaire qui est en cours. Il serait accusé de "violences volontaires". 

Le maire de Montpellier, Philippe Saurel, devrait s'exprimer prochainement. Un communiqué précisait ce dimanche soir que :

Ce lundi, en début de soirée, le groupe majoritaire de la Ville de Montpellier sera réuni, excepté les deux élus concernés par la plainte. La conduite à tenir sera envisagée à l’issue de la réunion

Sur le même sujet

Un rassemblement à Perpignan pour demander

Les + Lus