Polémique TotalEnergies : la députée Laurence Cristol dans la liste des actionnaires du géant pétrolier français

D'après un décompte réalisé par Mediapart, plus d'une vingtaine de responsables publics ont des actions du géant pétrolier français. Parmi eux, Laurence Cristol. L'ex maire de Saint-Clément-de-Rivière et députée Renaissance de la 3e circonscription de l'Hérault détiendrait 152 actions TotalEnergies.

Le site Mediapart a fait le compte après qu'une élue de Seine-Maritime, ancienne porte-parole de l'ONG écologiste Les Amis de la Terre, ait lancé soudainement à l'Assemblée nationale : "Quand on sait que Madame la présidente de l'Assemblée nationale a omis de déclarer 40 000 euros d'actions chez TotalEnergies, on se pose des questions !".

Cette déclaration d'Alma Dufour (députée LFI) a été faite lors d'une prise de parole pendant l'examen de la réforme des retraites alors que la gauche tentait de faire voter la taxation des superprofits.

Très vite, un autre député LFI surenchérit : "Combien êtes-vous à posséder des actions dans des sociétés du CAC 40 ? Combien ? Répondez à cette question !".

21 parlementaires et ministres

Douze députés, six sénateurs et trois ministres sont actionnaires de TotalEnergies, selon le site.

Dans la liste, Laurence Cristol. La députée macroniste de la 3e circonscription de l'Hérault détiendrait 152 actions Total pour un montant de 8.795 euros, selon sa déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

La parlementaire, également médecin onco-gériatre, siège à la commission des affaires sociales. Ce qui pose moins de problème éthiques et déontologiques que pour certains de ces collègues qui interviennent sur des dossiers énergétiques ou en rapport avec le groupe français TotalEnergies côté au CAC 40.

Une polémique politique sur fond de réforme des retraites.

L'entreprise TotalEnergies est devenue un symbole. Celui des superprofits, des gaz à effet de serre et des entreprises polluantes qui payent peu ou pas d'impôts sur les sociétés en France.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité