Procès Ligue du Midi à Montpellier : prison ferme requise contre l'un des deux prévenus

Richard Roudier et son fils tous deux membre de la Ligue du Midi, étaient jugés ce mardi au tribunal de Grande Instance de Montpellier pour la dégradation des locaux de l'association RAIH. De la prison ferme a été requise à l'encontre d'Olivier Roudier.

Richard Roudier, au milieu sur la photo, président du mouvement de la Ligue du Midi, lors du procès le 5 décembre 2017 au Tribunal de Grande Instance de Montpellier. Deux mois de prison avec sursis ont été requis contre lui.
Richard Roudier, au milieu sur la photo, président du mouvement de la Ligue du Midi, lors du procès le 5 décembre 2017 au Tribunal de Grande Instance de Montpellier. Deux mois de prison avec sursis ont été requis contre lui. © France 3 LR Juliette MöRCH
Richard Roudier, le président du mouvement identitaire la Ligue du Midi et Olivier Roudier étaient jugés ce matin, au tribunal de Grande Instance de Montpellier, pour avoir saccagé, en juin dernier, les locaux de l’association Réseau Accueil Insertion Hérault, une association qui aide les mineurs isolés, pour le compte du Département. 

Le procureur de la République a requis deux mois de prison ferme aménageable pour Olivier Roudier et deux mois de prison avec sursis pour son père Richard Roudier. Le jugement sera rendu le 12 décembre.



Les faits se sont déroulés le vendredi 30 juin, en plein milieu de la matinée : Richard Roudier ainsi qu’une demi-douzaine de membres du mouvement d’extrême-droite entrent dans les locaux de RAIH et commencent à briser de la vaisselle, jeter des dossiers à travers la pièce, tout en scandant des slogans anti-immigration.

L’action avait été filmée et postée sur les réseaux sociaux par la Ligue du Midi.



Plusieurs plaintes avaient été déposées en juin dernier après le saccage des locaux de l'association.

Ce matin à 8h30, environ 80 militants d’associations telles que Amnesty International, Esprit Libre 34 se sont rassemblés devant le tribunal de Grande Instance avant le procès pour empêcher les militants de la Ligue du Midi d’assister au procès.

80 militants d'associations se sont rassemblés ce matin devant le Tribunal de Grande Instance de Montpellier pour empêcher les militants de la RAIH d'assister au procès - décembre 2017
80 militants d'associations se sont rassemblés ce matin devant le Tribunal de Grande Instance de Montpellier pour empêcher les militants de la RAIH d'assister au procès - décembre 2017 © France 3 LR / Juliette MÖRCH



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société enquêtes faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter