• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Procès des paris suspects : Patrice Canayer a témoigné durant 3 heures

Montpellier - le palais de justice - 2016. / © F3 LR F.Dubault
Montpellier - le palais de justice - 2016. / © F3 LR F.Dubault

Ce vendredi, le tribunal a très longuement entendu, Patrice Canayer, entraîneur du MAHB à l'époque des faits et encore aujourd'hui. Posé et digue, il a redit le choc que fut pour lui cette affaire. Rémy Lévy, le président du MHB a également témoigné puis les 4 parties civiles ont plaidé.

Par Fabrice Dubault


De 9h à midi, Patrice Canayer a été entendu, devant la cour d'appel de Montpellier, soumis à de nombreuses questions du parquet, de l'avocat général et des avocats.

Après avoir parlé de la "trahison" de ses joueurs, peu de temps après le début de l'affaire, la colère est passée pour l'entraîneur. Mais on le sent toujours affectivement touché, moins des actes illicites des joueurs que de leur attitude envers lui.

Juste après le démarrage de l'affaire, on a tendu beaucoup de mains aux joueurs et à leur entourage. J'ai tendu la main à Mladen Bojinovic, qui est un grand joueur, pour qui j'ai beaucoup d'affection, je sais ce que je lui dois et ce que le club lui doit, et je le dis en le regardant dans les yeux, j'eusse aimé qu'il la prenne.


Encore un peu "agacé" d'actes que visiblement il ne comprend pas et surtout n'a jamais toléré, il conclut.

"Le départ de plusieurs grands joueurs du club, à la suite de cette affaire, a affaibli sportivement et financièrement Montpellier mais il n'a pas affaibli l'âme et l'éthique du club, bien au contraire.".

Retrouvez l'audience en direct, minute par minute, depuis le tribunal de Montpellier.

Le président Leroux annonce que la Cour pourra requalifier des accusations


7 des 16 accusés sont concernés par ces requalifications.

Ayoub Chah accusé de complicité d'escroquerie pour avoir parié pour Honrubia et Gajic, serait donc accusé d'escroquerie.
Giuseppe Palumbo accusé de complicité d'escroquerie pour avoir parié pour Bojinovic, serait donc accusé d'escroquerie.
Jennifer Priez accusée de complicité d'escroquerie pour avoir parié pour Luka Karabatic, serait donc accusée d'escroquerie.
Mladen Bojinovic, son inculpation serait requalifiée en complicité d'escroquerie.
Dragan Gajic, son inculpation serait requalifiée en complicité d'escroquerie.
Samuel Honrubia, son inculpation serait requalifiée en complicité d'escroquerie.
Nikola Karabatic, son inculpation serait requalifiée en complicité d'escroquerie.

Ces requalifications ne changent rien aux peines ni aux amendes encourues.

Elles font simplement la différence entre les personnes qui ont misé et celles qui ont demandé de le faire pour elles ou/et celles qui ont financé des paris, sans miser.

Les plaidoiries ont débuté en milieu d'après-midi, ce vendredi, par les parties civiles, la Française des Jeux, le MHB, la Fédération nationale de handball et la ligue nationale de hand.
L'audience reprendra lundi matin par les réquisitions de l'avocat général Baboulenne. Puis ce sera aux plaidoiries des nombreux avocats des 16 prévenus.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lagune de Thau : une traversée entre Marseillan et Sète pour préserver le bassin

Les + Lus