Réforme des retraites : un autre choix moins "brutal' possible selon l'économiste Michaël Zemmour

Une conférence de l'économiste Mickael Zemmour, autre forme de contestation contre la réforme des retraites d'Emmanuel Macon, était organisée par l'université Paul Valery à Montpellier. Une conférence qui présentait au public d'autres alternatives.

Michaël  Zemmour était l'invité des conférences universitaires "Tu parles Charles" à l'université Paul Valery à Montpellier. Economiste et chercheur à La Sorbonne et à Sciences Po, il s 'est positionné très tôt contre la reforme des retraites.

Dès le départ, le gouvernement s'est positionné contre toute autre nouvelle recette et a choisi comme option le décalage de l'âge de la retraite et l'allongement de la durée de cotisation.

Michaël Zemmour

Economiste et chercheur à la Sorbonne

"Le choix de cette option concentre toutes les économies sur les personnes aux portes de la retraite avec une réforme qui peut s'avérer brutale. On a 17 millions de retraités et 27 millions d'actifs mais jusqu'en 2030 on va demander 17 milliards d'efforts", ajoute Michaël Zemmour, économiste au centre d'économie de la Sorbonne et chercheur associé au LIEPP-Sciences PO.

Les clefs de la réforme des retraites

Une heure de conférence, avec la réforme expliquée en détails, chiffres à l'appui . Des clefs, des chiffres et un raisonnement qui éclairent son public. "J'ai appris quelle était la structure de la réforme et apprécié d'entendre qu'il existait des solutions autres que celles proposées par le gouvernement", confie une personne de l'assistance. "Le gouvernement n'écoute pas les Français. Dire "je fais ce que je veux et je n'écoute pas la rue c'est malheureux".

L'espoir 

La nouvelle du rejet de la motion de censure tombée pendant la conférence mais l'espoir persiste.

Dans l'histoire, nous avons des réformes qui ont été votées, adoptées et finalement pas appliquées.

Michaël Zemmour

 "Je pense au contrat de première embauche dont la loi avait été votée mais jamais promulguée et la réforme des retraites à points Macron qui avait été adoptée avec le 49.3 mais que le gouvernement n'a jamais mise en œuvre", ajoute Michaël Zemmour .

Une autre mobilisation d'ampleur est prévue ce jeudi 23 mars pour protester contre cette réforme des retraites.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité