REPORTAGE. "Il y a ce côté social que j'aime beaucoup" : ce vétérinaire a troqué son cabinet pour soigner les animaux à domicile

Ça existe depuis 2006 dans la région de Montpellier, mais Docteur Milou, lui, est arrivé fin 2023. Il sillonne les routes pour se rendre au domicile de vos chatons ou de vos toutous, pour les soigner et même les vacciner. Ce service est déjà en place dans 10 villes de France dont Nîmes.

Après SOS médecin, SOS véto. L'idée : faire venir un vétérinaire à domicile pour soigner ou faire vacciner vos animaux de compagnie. Ce service est mis en place dans dix villes de France, dont Nîmes et Montpellier. 

Moins de stress pour les propriétaires

Benoit Viviano est vétérinaire à domicile. Il travaille pour le réseau Docteur Milou. Il fallait y penser, mais c'est aussi bien pour lui. "On est en extérieur, pas en clinique. C'est assez sympathique au quotidien", explique-t-il.

Ce matin-là, il conduit en direction de la maison de Snow, un superbe chat Maine Coon de sept ans. Manifestement, Guislaine, sa propriétaire, habite chez lui. Et comme ce mâle castré pèse un bon 9 kg, le vétérinaire à domicile, c’est confort. "Déjà moi, je ne suis pas stressée de devoir le mettre dans sa cage, de l'emmener parce que je n'ai pas de voiture, donc on doit prendre le tram et après, on doit aller jusqu'à la clinique à pied… Donc ça lui provoque du stress et à moi aussi", souligne la maitresse de Snow.

Docteur Milou va interagir en douceur avec l'animal. "Je vais aller le voir, il est sur son canapé. Pour des chats comme ça qui sont stressés, ça a quand même cet avantage-là".

Un côté social apprécié par le vétérinaire

84 euros, c'est le prix de la consultation à domicile plus le vaccin. C’est plus cher qu’en cabinet, mais Docteur Milou prend vraiment son temps même avec les chats. Cela va au-delà de son travail de généraliste. "Forcément, ce sont des personnes parfois âgées, seules ou peu accompagnées donc ça permet de prendre un café, discuter avec les maitres. Il y a ce côté social que j'apprécie beaucoup", résume le vétérinaire.

Au planning de cette matinée, deux consultations seulement. La seconde avec un futur grand : cet adorable doberman de trois mois nommé Gotz et qui devrait peser plus tard entre 40 et 50 kg. Autre animal, autre univers avec cette propriétaire en télétravail. "Comme c'est un bébé, on voulait éviter toute sortie pour lui. Et nous, ça nous arrange, car étant chez nous, on peut éviter de se déplacer et continuer à travailler", précise Kim Lev, la propriétaire de l'animal. 

Évidemment, en cas d’urgence, l’animal sera orienté vers une clinique. Le service propose également des consultations en ligne via une messagerie instantanée, des conseils d'urgence ou encore des téléconsultations.

Dans la région de Montpellier, d'autres vétérinaires proposent des consultations à domicile à des prix proches de ceux que l'on retrouve en clinique.

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité