Rugby. La polémique autour des billets enfle un peu plus à dix jours du match entre Montpellier et Perpignan

Alors que le MHR a décidé de fermer sa billetterie au grand public face à l'assaut d'achat de place des Catalans, un groupe de supporters de l'Usap est revenu à la charge mercredi 17 avril, accusant le club de Montpellier de donner des places pour éviter une vague sang et or le 27 avril.

La tension monte d'un cran. Alors que se profile un match crucial pour le maintien en top 14 entre le MHR et l'USAP le samedi 27 avril prochain, une polémique s'est invité dans le derby. Au début du mois d'avril, les supporters catalans s'étaient rués sur la billetterie du club héraultais, eux qui avaient prévu de se déplacer en nombre au GGL Stadium pour pousser derrière les sangs et or. Mais sous l'afflux, le MHR avait décidé de fermer sa billetterie en assumant son choix dans un communiqué, le lendemain de la clôture de sa billetterie au grand public.

Nouvelle polémique

Alors que la billetterie est toujours inaccessible au grand public jeudi 18 avril, le groupe de supporters catalans la "Penya Trabucayres" est revenu à la charge contre le club adverse.

Selon eux, le MHR est en train de distribuer des billets gratuitement à l'approche du match, pour éviter une marée de supporters catalans. "Totalement faux" selon le club que nous avons contacté, qui ajoute : "Et par rapport à la priorité d'achat aux abonnés, c'est quelque chose que pratiquent tous les clubs". C'est vrai, si ce n'est que les autres matchs affichés sur le site sont disponibles à l'achat. Néanmoins, nous ne pouvons pas confirmer l'information de la "Penya Trabucayres".

Discours contraires

Dans les commentaires, les internautes se plaignent qu'en plus de supposées places gratuites, certaines sont "bradées" à Montpellier. C'est le cas du bureau des sports de l'école polytechnique de Montpellier, qui propose des places à 5 euros à ses étudiants.

"Cela montre bien qu'ils n'arrivent pas à vendre à leurs supporters. Ils se fichent de nous depuis le début avec ce match", soupire un fidèle de l'Usap. Le club se défend : "Nous avons une très belle réaction de nos supporters depuis la fermeture au grand public. Il y a un sursaut d'orgueil et la billetterie interne marche très bien". Les Catalans n'y croient pas. 

Si la tension est montée d'un cran avec cette accusation, les deux camps seront fixés lundi, car la billetterie rouvrira au grand public le 22 avril à 9 heures. Les "sangs et or" sont déjà gonflés à bloc pour la prendre d'assaut une deuxième fois, si le nombre de places restantes le permet... Le derby s'annonce bouillant.