Santé : le ministre Aurélien Rousseau au Cratère à Alès, sa venue à Montpellier annulée

Le ministre de la santé devait être présent ce lundi 6 novembre dans l'Hérault et dans le Gard. Seule sa venue aux états généraux de la santé d'Alès a été maintenue.

Le ministre de la santé Aurélien Rousseau s'est rendu ce lundi 6 novembre au Cratère, à Alès. Un déplacement à l'occasion de la restitution des États généraux de la santé de la communauté d’agglomération de la ville. L'objectif de ces derniers, entamés depuis le 12 juin, est d'établir un plan d'action "pour repenser entièrement notre système de soins à l’échelle de notre territoire'', indiquait Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération, dans le magazine mensuel de la ville

Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté à Alès devant la scène nationale pour réclamer des fonds pour la santé avant l'intervention du ministre. 

Aurélien Rousseau était au départ attendu ce lundi 6 novembre à Montpellier, dans l'Hérault avant sa venue dans le Gard. Une partie du déplacement qui a été annulée, comme l'a indiqué la préfecture de l'Hérault dans un communiqué. Contacté, le cabinet du ministre indique ne pas "donner d'information" et évoque "des contraintes d'agenda"

La première partie du déplacement, à Montpellier, devait voir lieu au sein du centre hospitalier universitaire, autour de "la démarche de construction et d'adoption du projet d’établissement". Le ministre devait également visiter l'institut du cancer de la ville.

Ce dernier devait ensuite se rendre au sein de la pharmacie de Clavières, à Alès, dans le Gard, pour discuter "de l’évolution du métier et des missions des pharmaciens". Le ministre est par ailleurs originaire de la commune. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité