TEMOIGNAGES. "Aujourd'hui on est là, demain on ne sait pas", l'inquiétude gagne chez les salariés du groupe Casino

Au Casino Près d'Arènes de Montpellier, les salariés s'inquiètent de l'avenir de leurs postes, alors que les repreneurs du groupe viennent de valider le plan de rachat, ce jeudi 11 janvier 2024.

L'enseigne est sur le point de disparaître. Ce jeudi 11 janvier 2024, les repreneurs ont validé le plan de rachat du groupe Casino.

Au Casino Près d'Arènes de Montpellier, les salariés attendent avec inquiétude le 24 janvier 2024 pour en savoir plus sur leur avenir.

Auchan ou Intermarché ?

313 magasins du groupe, lourdement endetté, doivent être rachetés par Intermarché et Auchan sur un total de 404.

Ici à Près d'Arènes, les salariés ne savent toujours pas qui, entre les deux enseignes, prendra la tête du magasin.

La situation inquiète David Lesaffre, un représentant syndical CFDT qui travaille pour Casino depuis 25 ans, "on va passer d'un accord de groupe à un accord de magasin alors tout va être différent".

Si les salaires, l'ancienneté et notre niveau de travail ne devraient pas changer, on s'inquiète de tout le reste comme les bons d'achat ou les quelques primes sur l'intéressement.

David Lesaffre - salarié de Casino

Mobilisation

Fin décembre 2023, les syndicats ont fait entendre leur colère face à l'incertitude sur leur avenir. À Toulouse, plusieurs salariés ont manifesté dans leurs magasins pour défendre leurs postes.

Depuis, ils ont obtenu la promesse d'être gardés par leurs repreneurs mais les accords internes et les clauses collectives pourraient être menacés.

24 janvier 2024

Les syndicats dénoncent un manque de communication.

"Il y a un état anxiogène chez les salariés car on sait depuis sept mois que notre magasin va être mis en vente. Il y a beaucoup de questions qui se posent et on apprend plus de choses par les médias que par la direction", regrette Karine Bellini, représentante syndicale Force Ouvrière.

Désormais, la date est fixée, les salariés sauront à quoi s'en tenir le 24 janvier 2024. Mais dans tous les cas, selon Karine Bellini, "l'avenir sera plus rude car jusque-là chez Casino c'était familial".

Écrit avec Esteban Bei.