Vague de froid : quels sont les dangers pour la santé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sixtine Boyer .

L'hiver est là avec ses températures négatives qui peuvent représenter de sérieux risques pour notre santé si l'on n'y est pas vigilant. Quels peuvent-être les conséquences du froid sur notre corps ?

Voilà quelques jours que le froid a pris la France en grippe. En Languedoc-Roussillon, les vents venant du nord-est refroidissent d'autant plus l'air.

Face à ces faibles températures qui peuvent causer de nombreux dangers, comme c'est le cas d'un homme tombé en hypothermie à la station de l'Aigoual, il faut savoir être vigilant. 

Des maladies causées ou aggravées par le froid

Il existe différents risques. Ceux directement liés aux conséquences du froid sur le métabolisme et ceux liés à l'aggravation de maladies déjà existantes.

Sur Twitter, l'INRS, l'Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des maladies professionnelles et des accidents du travail, alerte sur les risques liés aux "maladies de l'hiver".

Comme l'explique le Ministère de la Santé et de la Prévention sur son site, "chaque année des centaines de personnes sont victimes de pathologies provoquées par le froid".

Engourdissements, gelures, hypothermie

Certaines maladies directement liées au froid peuvent être très graves : l'engourdissement peut entraîner des gelures, lésions sur la peau dues au gel. D'autres peuvent être mortelles : l'hypothermie entraîne une incapacité à réguler sa température et peut être à l'origine de troubles de la conscience, de coma et dans les cas les plus graves, de décès.

Le froid est souvent la cause d'une fatigue plus prononcée, d'une perte de dextérité et donc souvent, d'accidents, liés notamment à la présence de neige ou de verglas.

Les basses températures peuvent aggraver des maladies préexistantes, souvent cardiaques et respiratoires, de la même manière que la chaleur.

Enfin, le froid peut entraîner des effets indirects liés par exemple au dysfonctionnement de systèmes de chauffage, ce qui augmente le risque d'intoxications au monoxyde de carbone.  

Comment lutter contre le froid et ses désagréments 

Adopter plusieurs couches de vêtements légers serait préférable à un seul épais. Penser à protéger le cou, la tête et les mains.

Inutile de trop s'alimenter ou de passer à une alimentation grasse. Une nourriture saine et équilibrée permet à l'organisme de conserver le corps à la bonne température.

Enfin, il est important de rester vigilant et à l'écoute de son corps, des indicateurs comme les frissons sont de bons donneurs d'alerte.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité