VIDEO INSOLITE. A Clermont l'Hérault des voitures de collection reconstituent le légendaire bouchon des vacances sur la Nationale 9

durée de la vidéo : 00h01mn51s
250 véhicules de collection s'étaient donné rendez-vous à Clermont l'Hérault, ce premier weekend de juillet 2023, pour revivre l'un des temps forts des congés payés avant l'avènement des autoroutes : les départs en vacances et leurs légendaires bouchons sur la Nationale 9. Séquence nostalgie. ©Laurent Beaumel et Benoît de Tugny, France 3 Occitanie

250 véhicules de collection s'étaient donné rendez-vous à Clermont l'Hérault, ce premier weekend de juillet 2023, pour revivre l'un des temps forts des congés payés avant l'avènement des autoroutes : les départs en vacances et leurs légendaires bouchons sur la Nationale 9. Séquence nostalgie.

Des embouteillages un premier weekend de départs en vacances, quoi de plus classique ?
Ce qui l'est moins, c'est celui auquel ont assisté, à Clermont l'Hérault, nos reporters Laurent Beaumel et Benoît de Tugny. Un club de passionnés de véhicules anciens a reconstitué le légendaire bouchon de la Nationale 9. Tout une époque, celle des premiers congés payés, avant les autoroutes, quand il faisait bon prendre son temps et son mal en patience.

En ce temps-là, les automobilistes passaient par le centre-ville de Clermont l'Hérault dans un défilé pare-choc contre pare-choc nonchalant et joyeux. Yves Giraud, propriétaire d'une DS de 1970, et Christophe Barian, détenteur d'une 204 cabriolet de 1969 s'en souviennent.

Parfois, il fallait deux jours de voyage quand on descendait de Paris jusqu'à la côte. Comme on y passait du temps, il fallait partir avec des cabriolets pour être bien !

Christophe Barian, propriétaire d'une 204 cabriolet de 1969

Gendarmes vintage

D'autres préféraient les familiales dans lesquelles s'entassaient sans distinction enfants et bagages. Et quand il n'y avait plus de place, on fixait les valises sur le toit. Pourtant, déjà, les gendarmes étaient aux aguets. Certains n'ont d'ailleurs pas hésité à ressortir képis, uniformes et motos d'époque pour nous le rappeler.

Pauses forcées, transats et pique-niques

En tout, 250 véhicules de collection, populaires ou luxueux, utilitaires ou de loisirs, ont participé à ce premier "bouchon vintage" sur la route des vacances et du littoral. Une épopée alors synonyme de liberté, pendant laquelle les pauses forcées étaient nombreuses. Si bien que certains n'hésitaient pas à descendre de voiture et à sortir le transat pour pique-niquer ou lire le journal (papier bien sûr).

On revit un peu notre enfance, on traîne, on flâne. C'est ce qui nous permet de nous vider le cerveau.

Max Pedussaut, propriétaire d'une 304 cabriolet de 1971

Un condensé de France 

On a ainsi pu admirer un flamboyant Combi Volkswagen orange, une rutilante DS noire, quelques belles américaines décapotables ou encore une authentique Citroën de la Poste jaune citron. Car le facteur aussi se retrouvait involontairement coincé dans ces embouteillages.

Nos journalistes n'ont pu résister : ils ont fini par embarquer à bord d'un splendide cabriolet Peugeot 304. On peut l'affirmer : pour ces nostalgiques adorateurs d'automobiles anciennes, ce bouchon de la Nationale 9 version rétro fut, en 2023 à Clermont l'Hérault, un moment extatique.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité