VIDÉO. Jusqu'à 40 % d'économies sur la facture d'eau : la solution de cette collectivité pour faire face à la sécheresse

durée de la vidéo : 00h01mn43s
La Communauté de communes Grand Orb propose à ses administrés une subvention s'ils achètent un récupérateur d'eau ©Franck Detranchant - Esmeralda Terpereau

Confrontée à des problèmes de sécheresse récurrents, la Communauté de communes Grand Orb dans l'Hérault propose aux habitants d'acquérir des récupérateurs d'eau, et subventionne leurs achats.

Pour lutter contre la sécheresse, cette commune a peut-être un début de solution. À Bédarieux dans l'Hérault, les habitants sont incités à acheter des récupérateurs d'eau pour leurs usages.

Une pratique qui a séduit André Cauvi. Il a installé un récupérateur alimenté par ses gouttières, et récupère ainsi 5 000 litres d'eau par an : "L'eau étant chère, j’ai essayé de récupérer l’eau le plus possible, on est de plus en plus nombreux, on consomme de plus donc effectivement ça manque", glisse-t-il au micro de France 3 Occitanie.

Avec un récupérateur d’eau, il est possible de réduire de 40 % sa facture d’eau sur une année. 

Sécheresse dans l'Hérault

La pratique est encouragée par la Communauté de communes Grand Orb, qui subventionne les achats de récupérateurs d'eau.

L'idée n'est pas anodine, puisque cette partie du département est confrontée à des problèmes de sécheresse accrue. "L'une de nos deux sources qui alimentent la ville est de plus en plus asséchée, celle des Douze présentait un débit de 200 mètres cubes par heure en 2004. Aujourd'hui, on est à 34 mètres cubes par heure" détaille Francis Barsse, le maire de Bédarieux. De fait, la moitié des villes du Grand Orb présentent en déficit hydrique.